Un chemin d'acceptation de soi

  Il m'a fallu du temps pour accepter mon homosexualité. J'avais alors 35 ans, j'étais marié, des enfants. Ce n'est pas une situation simple... J'ai fait des rencontres, je me suis documenté, pour comprendre ce qui m'arrivait... Echanger avec des personnes dans ma situation. Comprendre comment j'ai pu me cacher la vérité à ce point pendant toutes ces années? Alors que je connaissais mes désirs, que j'avais tous les éléments pour comprendre qui j'étais.

J'ai rassemblé ici des témoignages, des références, des poèmes qui m'ont aidé. Si ça peut être utile...

CyriIIe

PS: le site s'enrichit des récits envoyés par les lecteurs.

Pour m'écrire / témoigner:

cyrille (escargot) un-chemin-d-acceptation-de-soi.com

 

_____________________

Pour être sûr de continuer à accéder à ce blog, enregistrez son adresse-racine: poemesgays.

over-blog.org

 

  Mon parcours

 

Aller à l'accueil du blog

Dernier témoignage reçu:

Mon éclosion

mon éclosion

 

Affronter ses peurs

"Il est préférable d'affronter une fois dans sa vie un danger que l'on craint que de vivre dans le soin éternel de l'éviter."
Marquis de Sade

 

En parler à quelqu'un...

Liens sur le thème "ex hétéro"

 

Dessins érotiques gays

Les lapins en peluche rêvent-ils de carottes électriques ? (dessins érotiques gays) :

bearwaterfish

 

recherche sur le blog par mot-clé

 

 

 

Partages entre nous (vos commentaires)

Vous pouvez échanger avec les autres lecteurs du blog via les commentaires. Voici les dernières discussions actives:
 
Titus18 juin 2017témoigner
Je vais vous expliquer mon histoire...j'ai rencontre un homme sur un site gay moi etant separe avec une fille de 16 ans et lui separe avec 2 filles une de 4ans et une de 3...nous essayons de nous voir quand on sait, cest a dire 1x par semaine ou 2 mais la situation est un peu delicate dans le sens ou personne est au courant. Son ex lui demande de garder les enfants quand elle travaille mais a son domicile a elle, ou quand elle l'invite a diner ou pour faire le jardin cuisiner et faire les taches menageres mais n'ont pas instaure de garde pour les enfants....il retourne ensuite a son appart pour dormir.....nous vivons une belle histoire mais une crainte de ma part s'est installee donc je sais pas comment je dois reagir.si quelqun connait la meme situation ce serait sympa de m.eb dire un peu plus merci
 
Anonyme74917 juin 2017Guérir de l'homosexualité
L'hommosexualité N'EST PAS UNE MALADIE ON N'EN GUERRI PAS ON EN FAIS LE CHOIX C TOUT ET PERSONNE NE VAS FORCER QUICONQUE A ETRE CE QUI POUR LUI EST "NORMAL". PERSONNE N'EST NORMAL ON EST TOUS DIFFÉRENT.
 
 
je lis avec attention les témoignages, je suis perdu voulant être moi et ne pas faire souffrir autour de moi...Les témoignages sont déjà anciens y a t 'il des nouvelles de Nathanael et des autres pour savoir la suite
 
Marco30 mai 2017Prêtre et gay
Bonjour Ermite, pourriez-vous m'informer sur ces Eglises en Belgique plus tolérantes envers les homosexuels?
 
 
 
 
Mon dieu que ça fait du bien de vous lire, j'ai 37 ans et autant d'années de souffrance, je me suis séparé de la femme il y a un an, nous avons eu 3 enfants magnifiques, depuis quelques mois je vis avec une femme formidable, mais à force de parler elle a su percer mon secret et ça m'a libéré, je l'ai par la suite annoncé à mes parents et à mon frere, je ne sais plus où j'en suis !! Si mon message est clair répondez moi, je souffre je ne sais plus que faire je suis torturé, suis je bi, suis je homo, pour moi je suis bi avec une attirance beaucoup plus forte pour les hommes....
 
Bonjour j'ai 55 ans marié 4 enfants. Et après de nombreux plan sexe gay j'ai fait la connaissance il y plus d'un an d'un homme de 51 ans qui vis avec un homme. nous nous sommes rencontrés sur un site gay et depuis nous vivons le grand amour. Pas un jour sans sms et les week-end sans sont longs. Par contre nous nous voyons 1 à 2 fois par semaine et c'est un pur régal. Je sais que cette relation restera une relation d'amants car il adore son compagnon avec lequel il vit depuis 8 ans. Mais quel bonheur de se voir , de s'embrasser , se caliner , causer , rire et faire l'amour.Je vis avec cet homme une relation amoureuse homosexuelle forte et intense. Et c'est super beau d'autant que je ne pensais jamais vivre ce que je considère comme le summum de mon homosexualité : aimer un homme qui m'aime. Mais je suis réaliste et je sais qu'un jour il faudra l'oublier. Mais oublie-t-on vraiment un amour? Didier
 
Bonjour,
Témoignage touchant et bouleversant !
Vraiment...
La gorge nouée et le regard trouble, j'écris ces quelques mots pour vous dire tenez bon, courage vous êtes sur le bon chemin : le vôtre !
VIVEZ JUSQU'A LA FIN QUOIQU'IL ARRIVE !
 
Bonjour,
je suis gay et amoureux d'un homme marié et deux enfants. Votre témoignage fait écho en moi et m'interroge sur la situation de mon amant et s'il souffre tout comme vous de la situation.
Je commence à souffrir également de la situation car je sais que plus le temps va passer plus il me sera difficile de le quitter.
Cette semaine nous nous sommes disputés sur un malentendu mais en arrière plan pour moi il y avait cet intention de le quitter mais cela est déjà bien difficile à faire et même à l'imaginer.
Je vous souhaite du courage surtout celui de vivre pour vous donc une vie qui soit la vôtre !
cela demande courage et énergie mais au final vous gagnez beaucoup en liberté et enfin vous pourrez être !
portez vous bien !

Bonjour à tous, j'ai 53 ans que je porte parait-il allégrement en faisant au moins dix de moins! J'ai toujours été attiré par les garçons; mais je me suis menti toute ma vie. des mecs ultra chaudsRégulièrement, il m'arrivait de "feuilleter" certaines revues... Et surtout de regarder nombre d'hommes dans la rue. Plusieurs fois, depuis quelques années, ai-je fréquentés des sites internet gays. Et au mois de mars dernier, je tombe sur un garçon de 31 ans. Je ne pense pas à autre chose qu'à un simple "plan cam" d'un soir. Mais lui me cherche, je ne le sais pas; il va me rechercher, m'observer même alors que je dialogue avec d'autres hommes. Sachant parait-il "qu'un jour, je serai pour lui!"... Jusqu'au mois d'août dernier!! Je retombe sur lui sans le reconnaître (nous avons tous deux changé entre temps de pseudo sur ce site), mais lui me reconnait. Il me l'avoue; il m'a cherché tout ce temps! Peu à peu son charme, sa douceur, sa gentillesse et sa sincérité font leur chemin en moi. Bien qu'il se présente "bi" (comme moi), nous nous avouons bientôt nos véritables préférences...

Aujourd'hui je ne vis plus que pour lui, j'en perd le sommeil, l'appétit, je délaisse mon travail (je suis musicien et prof de musique en conservatoire; je ne prépare plus mes cours), je délaisse ma femme, je délaisse ma fille... j'essaie d'être en contact avec lui le plus souvent possible et de toutes façons tous les jours! Par textos, sur skype, par mail; aux prochains congés de Toussaint, j'ai dis à ma femme que je "montais en Normandie" pour me recueillir sur la tombe de mon frère et de mon père; mais nous nous sommes donné RDV tous deux: je vais retrouver mon amant! j'ai réservé un hotel... Maintenant, lui me dit penser être moins "amoureux" que moi; même s'il ponctue ses messages de "je t'adore!", il dit qu'il ne veut pas mettre en danger ma famille, mon couple. Mais je ne me sens plus de faire l'amour à ma femme; je ne vois que lui, je ne pense qu'à lui; chaque instant sans sa présence (pourtant hélas virtuelle: nous habitons à....1000 kms l'un de l'autre!!), est une torture ! Je ne sais plus que faire. Si! une idée: une envie de plus en plus puissante se fait jour en moi, impérieuse: avouer à ma femme, à ma famille, ce que "je suis" vraiment. Maintenant je le sais (à 53 ans!!!), maintenant je n'ai plus honte de mon homosexualité!! J'ai envie de le crier, de crier l'Amour que j'ai pour ce garçon. Lui me dit avoir du mal à écrire qu'il m'aime, mais que jamais pourtant il n'a ressenti ce qu'il ressent pour moi. Il pense que nous nous connaissions dans une autre vie... Peut être... Mais quelle prison douloureuse est la mienne!! Démolir ce que ma chère femme est si heureuse d'avoir construit avec moi!!! Je vis donc un véritable calvaire; et nombre de fois je me cache pour pleurer toutes les larmes de mon corps... Que faire??!! Ce n'est pas un crime d'aimer. Maintenant JE SAIS ce que c'est VRAIMENT que d'aimer; grâce à ce garçon formidable, adorable.

 

gay-pride-cri.jpeg

 

J'espère ne pas avoir été trop confus , si vous pouviez me donner des conseils... peut être... je ne sais pas, je ne sais plus... merci d'avance.

Marc


Marc témoigne de la suite de son histoire dans cet article:

les trois plus beaux jours de ma vie

.

. un chemin d'acceptation de soi - dans Homme marié gay (choisir)
commenter cet article

commentaires

tregor 25/10/2012 15:33


C'est vrai que j'ai un avantage! il habite à 300 ms de chez moi. Il a déménagé de Corrèze pour se rapprocher de moi. On parlait du destin. Tous les 2 nous croyons beaucoup à la spiritualité et à
la réincarnation. Nous venons de faire un séjour de 3 semaines en Ecosse en camping-car. C'était merveilleux! C'est vrai que cette question de la différence d'âge me turlupine aussi, mais c'est
notre destin. Et qui sait qui partira le 1er?

Marc 25/10/2012 12:45


Bonjour Tregor,


Ah oui ! Efectivement les similitudes de nos vécus sont impressionnantes (jusqu'à le différence d'âge avec nos amis respectifs ! Pour ce qui est de ne pas se considérer comme courageux d'avoir
fini par dire strictement la vérité à ta femme. Si, mais quelque chose de plus fort que toi semble t'avoir poussé à le faire (cette fameuse voix intérieure dont tu parles ). C'est vrai que dans
ta relation comme dans la mienne semble t'il, on semble plus proche d'un aspect ... métaphysique que réel ! C'est hallucinant pour qui lira cela... sauf à l'avoir aussi vêcu ! En revanche, je
crois qu'entre toi et moi - malgré les similitudes relevées, il y a une grosse différence : vous n'habitez pas l'un de l'autre à 1000 kms ! Ce qui pour moi en tous cas, envenime considérablement
ma relation avec mon amant : chaque fois que nous ne correspondons pas, je me demande si il n'est pas allé voir ailleurs.. Et comment le lui reprocher d'ailleurs si cela devait être ?!

tregor 25/10/2012 07:25


Salut,


Non, je n'ai pas eu le courage car une voix en moi a parlé sans que je sache pourquoi! je n'aurais jamais osé dire celà à ma femme!!! c'est dingue. J'ai 60 ans et lui  38 ans . Moi aussi, je
me pose des questions comme toi mais ce que nous cherchons est de vivre en harmonie et sans trop imaginer ce que sera notre vie dans 20 ans. Tout ce que je sais est qu'il m'aime depuis 5 ans
comme au 1er jour. Tous les 2, nous sommes complémentaires. C'est dingue, nous avons l'impression que le destin nous a fait nous rencontrer car tout est fusionnel. Le comble de l'ironie est qu'il
réagit comme ma femme !!!! presque les mêmes paroles! Je crois beaucoup au destin. Ca fait du bien de pouvoir s'exprimer ici, n'est ce pas ?

Marc 24/10/2012 22:30


Bonsoir Trégor ,


Ainsi, ça y est tu as franchit le pas ?! Tu as beaucoup de courage ! Oui la fameuse boule dans le ventre (et - ou -dans la gorge ), je connais si bien aussi ! Vendredi soir j'ai même frisé le
malaise très grave (palpitations, fièvre, douleurs dans le ventre épouvantables , et ce toute la nuit !)... Oui tu dois être soulagé, la réaction de ta femme est "humaine", même si cruelle. Tu as
eu beaucoup de cran. Moi, je n'ose pas encore l'avouer à ma femme - d'abord j'attends mon séjours normand avec mon cher amant, et ensuite, ma femme étant sujette à une hyper tension, je craints
ne serait-ce que sa réaction physique (santé). "Se connaître dans une autre vie"... c'est à se demander si effectivement ce n'est pas le cas. Depuis que l'on se connaît, ce garçon et moi, nous
avons l'impression de s'être toujours connus..."Partir AVEC lui..." Nous verrons... pour l'heure, nous ne formulons pas encore de tels projets, nous avons chacun un boulot, et vivons à 1000 kms
l'un de l'autre !... Et toi, ce mec que tu connais depuis 5 ans et que tu fréquentes, il y a une différence d'âge avec toi?... car moi, je pense que les 20 ans qui nnous séparent risquent dans le
temps futur de nous rendre malheureux; alors, je cueille avec lui les roses d'aujourd'hui sans chercher - même s'il m'en coûtre TRES violemment - à penser "trop loin... Merci en tout cas Tregor
pour  ta sincérité et ton témoignage courageux !

tregor 24/10/2012 15:40


tu dis " il pense que nous nous connaissions dans une autre vie!" ! C'est exactement ce que moi et mon ami pensons aussi!!!!

tregor 24/10/2012 15:38


Bonjour à toi,


 


Oui tu as raison ! il faut partir avec lui et non pour lui!!! ça évitera des déboires ensuite. Je suis dans ta situation et figure toi que j'ai avoué à ma femme que je connaissais un "mec" depuis
5 ans et qu'on se voyait tous les jours. je l'ai dit en ayant l'impression que ce n'était pas moi qui le disait mais une voix intérieure. Elle a accusé le coup car elle s'en doutait. j'ai eu
droit à tout : tu es un pd, tu me trompes, tu n'as pas honte? qui est au courant ? les voisins vont bien rire ... et j'en passe et des meilleurs, j'ai perdu 2 ks en 2 jours, j'ai mal au ventre
..... Mais alors, je suis soulagé. Avant le stress de vivre cette double vie me provoquait une boule au ventre, une mauvaise haleine et là comme par enchantement tout a disparu!! Là, je laisse le
temps au temps pour qu'elle puisse accepter ce coming out et dans quelques mois, je lui fais comprendre que je vais aller vivre avec lui.


Tu vois, je n'aurais pas pensé que je sois capable d'avoir le courage d'avouer (le mot n'est pas juste car je n'ai rien à avouer) de rétablir la vérité. Avec mon ami, nous faisons des projets et
celà me rend heureux.


 


Bises


 

Marc 21/10/2012 22:17


Salut Tregor, et Moi,


Merci pour vos aides, vos conseils "Si je pouvais remonter le temps ", tu me dis Trégor ! Oh Mon Dieu que oui !!! si cela pouvait être !!! " "Partir AVEC lui et non POUR lui", Moi, je sais que tu
as raison ! Vos conseils et soutiens pertinents et nuancés sont déjà beaucoup pour moi; enfin des hommes qui peuvent comprendre un peu sérieusement , et avec qui on peut parler de tout cela !
c'est déjà un précieux présent... Maintenant, je sais, c'est moi qui doit faire le chemin ... essayer de rattraper (un tant soit peu ) , ce temps beaucoup trop perdu, essayer aussi de ne pas
faire n'importe quoi... Merci les gars; merci beaucoup !

Moi 21/10/2012 19:01


Bonjour,


Comme à chacune de mes visites, je découvre ces passages de vie, touchant et dans lesquels je me retrouve tellement.


Je viens de te lire, très touché, j'aimerais juste te demander une chose, est-il raisonnable de parti pour quelqu'un? Aussi charmant, et parfait soit_il....


Je me permets de réagir et de poser cette question, car je suis aussi marié, et gay. J'ai posté ici, "Faut-il aimer pour souffrir ou souffrir pour aimer", moi -même j'ai pensé aimer un agrçon
gay, alors que je ne cessais de lui dire mùon coeur n'est plus à prendre, puis il a préféré mettre à terme à cela, tant mieux je pense, j'airai fini par faire n'importe quoi et surtout rien de
correct!


Par contre, à la suite de cel, je me suis dit, oui je suis gay, pas bi... gay! Jusqu'à comme toi ressentir cette nécessité de le crier et de me faire entendre, d'être reconnu commetel, malgré mon
statut de papa comblé et mari enchanté. je l'ai d'abord murmuré à ma chérie, puis affirmer par la suite, et une récente discussion, en allant à chaque fois encore un peu plus loi, je t'aime et je
suis gay... Tous deux inquiets et sans réponse pour notre avenir commun et celui de nos petits loups (jai 30 ans...).Puis encore plus récemment, et très ouvertement ce besoin d'en parler à mon
frère, à ma maman dont je suis très proche. Ils furent étonnés, sans être totalement surpris.... C'est depuis rassurant...


Ici, il m'a été donné et c'est notament là ou je perçois ce que tu peux ressentir, de rencontrer et découvrir un garçon charmant, exceptionnel, cette vie en simultanée de la mienne, tous nous a
rapproché malgré ces fichus 900kms qui nous éloignent!!! Je n'attends qu'une chose, le rencontrer.... et envisager peut être plus, il ya déjà beaucoup plus ceci dit, mais comment se promettre
dans nos situations famiialles communes, cette distance, et sans s'être vu, Même si je suis certains de ne pas me tromer... Laissons faire le temps, l'avenir nous donnera raison...


Pour en revenir à toi, il ne me semble pas raisonné, ni raisannable de quitter sa femme et sa famille pour un autre gars que toi! Tu peux aimer cet homme, mais est-ce vraiment lui faire un cadeau
que de partir POUR lui? Avec lui serait déjà plus nuancé, la nuance est subtile je te l'accorde, j'y attache une nette importance...


Pas de conseils, juste un échange...On sait ce qu'on vit pour le partager sur un site tel que celui là!

tregor 21/10/2012 14:28


Salut de nouveau, 


 


Je me retrouve dans ce que tu dis! mais tu le dis mieux que moi!

tregor 21/10/2012 14:27


Salut Marc,


 


Comme je te comprends! ta vie est la mienne. Sauf que j'ai 60 ans et que j'ai découvert que j'étais amoureux d'un mec à 55 ans. Marié, deux enfants autonomes, je vois mon mec tous les jours et
nous avons prévu de vivre ensemble. Sauf que je crians ce moment de vérité, peur de lui faire du mal à celle avec qui j'ai vécu 35 ans. Un conseil! N'attends pas! vis ta vie et fonce! Après, tu
n'auras que tes yeux pour pleurer! Facile à dire; je sais. Si je pouvais remonter le temps, je l'aurais dit il y a longtemps. Je n'attends qu'un chose: vivre avec lui!!!


Bises


 


Trégor