#cl_1_0 {width:1%;} #cl_1_1 {width:79%;} #cl_1_2 {width:20%;}
cheminement
témoignages
cogitations
bonus
un forum pour échanger
ce que vous trouverez ici
marié et homo: mon parcours

des textes qui m'ont aidé

des poèmes

s'accepter homo

Marié mais gay: choisir?

Père divorcé gay: être enfin soi!

Amant d'un homme marié



Marié et homo, je fais quoi de ma vie? Mes réflexions, mes choix...

être gay

être bisexuel

coming-out



films

romans

billets selon l'humeur



forum ex hétéros


Un chemin d'acceptation de soi

 

bonheur de sortir du placard

Il m'a fallu du temps pour accepter mon homosexualité. J'avais alors 35 ans, j'étais marié, des enfants. Ce n'est pas une situation simple... J'ai fait des rencontres, je me suis documenté, pour comprendre ce qui m'arrivait... Echanger avec des personnes dans ma situation. Comprendre comment j'ai pu me cacher la vérité à ce point pendant toutes ces années? Alors que je connaissais mes désirs, que j'avais tous les éléments pour comprendre qui j'étais. J'ai rassemblé ici témoignages, références, réflexions, poèmes... Si ça peut être utile...

 

Je vous propose de commencer par lire quelques mots sur mon parcours

 

 

 

 

 

Puissiez-vous ensuite trouver dans les témoignages reçus des lecteurs des réponses et de l'inspiration sur votre cheminTémoignages: choisir sa vie

 

Si le sujet de l'acceptation de sa propre homosexualité vous intéresse, voici deux textes qui m'ont aidé:

 

s'accepter homosexuel
S'accepter homosexuel (Marina Castañeda)
La honte d'être homosexuel, l'homophobie intériorisée.
La honte d'être homosexuel, l'homophobie intériorisée (Sébastien Chauvin)

 

Si vous aimez la poésie, c'est icimes rêves, mes désirs, mes envies de partir.

 

Le reste du blog, je vous laisse le découvrir par vous même... Le site est présenté de façon particulière, les touts derniers articles sont là

Si vous souhaitez pouvoir accéder à ce site même en cas de changements dans l'hébergement, merci d'enregistrer cette adresse: poemesgays.over-blog.org

Bonne lecture ...

Cyrille

Pour m'écrire / témoigner:

cyrille (escargot) un-chemin-d-acceptation-de-soi.com ou formulaire de contact

Aller à l'accueil du blog

Plan du blog

 

Abonnez-vous

pour être averti des nouveaux articles publiés.
 

"Il est préférable d'affronter une fois dans sa vie un danger que l'on craint que de vivre dans le soin éternel de l'éviter."
Marquis de Sade

_____________________

SOS Amitié - Un mal des mots- 0238622222

_____________________

Liens sur le thème

"ex hétéro"

 

_____________________

recherche sur le blog par mot-clé

 

 

_____________________

Dessins érotiques gays

 

Prend moi!

 

_____________________

Rechercher un mot sur le site ...

Articles les plus lus

 

deux hommes s'embrassent sur la plage
les garçons de la plage (je cède à mes pulsions homosexuelles)
amants gays à l'hôtel
Je suis gay et je vis une histoire d'amour avec un homme marié
un parcours d'acceptation
Comment j'ai géré mes désirs homosexuels (différemment au cours du temps)

 

Partages entre nous (vos commentaires)

Vous pouvez échanger avec les autres lecteurs du blog via les commentaires. Voici les dernières discussions actives:
 
Bonjour,
Tres interessant ton texte. Il me rappelle tant mon histoire. J’espère que depuis tu as trouvé une solution. Pour ma part, j’ai fait pas mal d’études, passe des concours, construit une famille avec une femme formidable mais que je ne desire pas. Mes deux grands enfants sont admirables et bien partis dans la vie. Maintenant, il me manque une relation avec un homme, c’est certain. J’ai besoin de ça. Le fait meme d’en parler me retourne, me chauffe tout le corps.
 
Vincent le 19 juin 2020 sur Papa gay mais transparent enfin...Bonjour Franck. J’ai 50 ans et vit a Rennes. Ta femme a les memes qualités que la mienne. C’est incroyable. Elle a énormément fait pour moi, m’a soutenu dans les moments difficiles. De mon cote, je lui ai beaucoup apporte matériellement mais aussi de l’amour puisque nous avons eux grands enfants maintenant cases. Il y a toutefois ce tabou de l’homosexualite, dont on ne parle pas mais dont elle se doute. Moi, j’ai fait le choix de me barricader moralement et de n’en faire état a personne.
 
Vincent le 19 juin 2020 sur Est-ce que je suis gay? Comment savoir? Un test?Je suis gay. Qu’est ce que cela signifie?
AUjourd’hui après 25 ans de marriage, cela ne fait pas l’ombres d’un doute. J’ai refoule ca toute ma vie, et aussi parce que j’ai eu beaucoup de joie avec ma famille, de tendresse avec ma femme Qui est d’une patience infinie. Cela dit, les choses sont tres claires : lorsque je vois un garçon qui me plait, je suis retourne. J’ai envie de m’approcher de lui, de sentir son odeur, de toucher ses cheveux, de lui dire a l’oreille: j’ai envier de toi.
J’ai eu une premiere relation homo vers 14 ans avec un camarade de classe, Alexis. Ses grands yeux bleus étaient profonds et mystérieux, son visage était doux et suave, sa voix était déjà grave et rauque, son âme était pleine de bonté et d’insouciance.
 
Vincent le 17 juin 2020 sur Bonjour, je m’appelle Noël, 42 ans, marié, papa de 2 enfants et homosexuel, voilà le début de mon histoireBonsoir Noel, nathanael, cher tous,
Je viens de m’inscrire sur ce blog, que je cherchais. Il convient parfaitement a ma situation et je suis si heureux de vous lire tous. Ton histoire me touche Noel car je sens la souffrance t’envahir, celle qui m’étaient déjà depuis tant d’années. C’est insupportable. Je suis marie a une femme que j’aime et j’ai 2 filles fantastiques, autonomes, intelligentes avec une bonne situation. Tou va bien, mon travail est prenant mais si interessant. Mais voila, a 50 ans, 25 ans de marriage, je n’ai presque plus de relations avec ma femme, et lorsque cela arrive, je pense a autre chose, a quelques chose de plus masculin que j‘enlace dans mes rêves. J’ai eu des relations homo passagères, pour assouvir mes désir que j’ai toujours cherche a enfouir. Malheureusement, a present, ce désir d’homme monte en moi comme la lave d’un volcan et je ne peux plus la contenir. A ce moment précis ou je vous écris, je suis Seul, en déplacement, dans ma chambre a rêver d’un ami qui m’écoute, me comprend, réchauffe mon coeur qui bat fort
 

Je suis heureux d’avoir trouvé ce blog car j’y trouve moi aussi un écho à ma situation.


J’ai bientôt 50 ans, suis marié depuis 22 ans et père de 3 grands enfants. Je n’ai jamais eu aucun doute sur le fait que j’étais homosexuel, totalement et pleinement attiré par les hommes. Même si, moi aussi, j’ai pu avoir des aventures féminines étant plus jeune, un peu pour faire comme tout le monde ou parfois tout simplement par amitié et tendresse… J’ai souvent entendu, comme certains d’entre vous, que je devais être bisexuel, puisque j’étais marié et père. Mais non, aucun doute, je suis bien homosexuel, et pas du tout malheureux ni honteux de l’être : pourquoi le serais-je puisque c’est tout simplement ce que je suis, naturellement et profondement.


Je me suis marié pour un ensemble de raisons. A la fois pour donner l’image de celui qu’on attendait que je sois : mes parents, ma famille, mes amis, mon milieu social, la société en général. Et pourtant j’avais toujours eu des relations sexuelles et amoureuses avec des hommes, je n’y trouvais aucune honte… L’autre raison majeure a été la rencontre avec ma femme, qui est encore à ce jour la personne la plus remarquable que j’aie rencontrée : une femme séduisante, sensuelle, fantaisiste, d’une infinie intelligence humaine. Nous avons d’abord été amis, puis amants. C’est moi qui ai fait le premier pas, car j’ai eu la certitude que si je devais fonder une famille, cela ne pourrait être qu’avec elle. Elle connaissait ma sexualité, mais elle devait m’aimer elle-même suffisamment pour prendre le risque de tenter l’aventure avec moi…


Aujourd’hui, mes sentiments à son égard n’ont fait que grandir. Bien sûr nous avons eu des hauts et de bas, bien sûr le sexe n’est plus du tout ce qu’il était. Mais nous nous aimons beaucoup, pas seulement parce que nous avons trois enfants; pas seulement pour donner une image rassurante à notre entourage. Tout cela compte bien sûr, mais avant tout, nous nous aimons toujours. Une des choses les plus belles et les plus émouvantes que j’aie eu la chance d’entendre fut lorsque ma femme me dit qu’elle m’aimait comme j’étais et que si je n’étais pas ce que je suis, elle ne m’aimerait peut-être pas autant, ou peut-être pas de la même manière…


Aujourd’hui j’aimerais rencontrer un homme, marié comme moi, qui ne me juge ni pour les choix que j’ai fait ni pour ceux que je n’ai peut-être pas eu le courage de faire. Un homme qui, comme moi, recherche la complicité, le plaisir, la tendresse dans la vérité de ce que nous sommes. Depuis plus de vingt ans, mes relations homosexuelles sont erratiques, inégales, parfois très satisfaisantes sexuellement, mais très vite l’absence de projet possible fait que cela s’arrête. C’est ainsi, et je dois l’accepter. Alors aujourd’hui, à travers ce blog, je lance une petite bouteille à la mer, dans l’espoir que parmi vous, qui êtes parfois dans une situation proche de la mienne, il y ait l’amant dont je rêve.


Merci,
Nathanael.

commentaires

Je tu il 05/01/2020 19:30

Merci Dominique pour ton témoignage

DominiqueB 05/01/2020 09:05

Bonjour,
C'est avec un intérêt sincère que je découvre ce blog et le nombre impressionnant de témoignages et commentaires qui accompagnent cet article. Permettez-moi d'ajouter ma pierre en quelques lignes.
J'ai 70 ans, marié (à la même femme) depuis plus de 40 ans, multi-père (x2) et multi-grand-père (x3). Je me suis marié par amour et en dépit de quelques "découvertes" de mon corps avec des camarades de collège et de lycée, j'ai très longtemps été, comme on dit, 100% hétéro et fidèle à mon épouse. Comme LOIC10, dont j'ai bien aimé le témoignage, je n'avais jamais été attiré par les hommes et je n'y pensais absolument pas jusqu'à la quarantaine bien tassée. Je regardais mes quelques très rare connaissances homo comme des gens sympathiques, mais incompréhensibles de mon point de vue et j'aurais éclaté de rire au nez de celui ou celle qui m'aurais prédit le moindre pas dans cette direction.
Puis les choses ont changé petit à petit. Mon épouse perdant peu à peu l'appétit pour nos débats intimes, j'ai commencé à m'interroger sur mes "performances" personnelles, qui ne semblaient plus vraiment à la hauteur. Hasard ou relation de cause à effet, c'est dans cette période de grand doute sur ma virilité frontale active que s'est insinuée l'idée d'une sexualité passive avec d'autres hommes, faisant remonter quelques souvenirs enfouis de mon adolescence avec l'appui d'une bouffée de féminité refoulée. Pour faire bref, cela a bien pris encore dix ans entre mes premiers fantasmes homos et ma première "vraie" relation sexuelle avec un homme, marié lui aussi.
Je pourrais écrire des pages sur mes expériences et ma façon de voir les choses, mais je sens que je pourrais choquer certaines des opinions exprimées ici. Je suis en particulier assez remonté contre cette quasi-obligation de ranger les individus dans des boîtes en fonction de leurs goûts sexuels, avec le rite collatéral du coming-out. Il y a aussi l'épineuse question du conjoint : quelle sera sa réaction ? Il est toujours délicat de s'exprimer sur un forum sans risquer les "foudres" (le mot est faible) de quelques dominants. C'est donc dans la plus grande frustration que je mets le point final à mon commentaire, mais je serais trop heureux d'avoir une discussion courtoise avec quiconque le souhaiterait sur ce sujet qui me tient à cœur.
Bien à vous et merci pour ce site.

Je Tu il 08/12/2019 17:04

Bonjour,
Je tien tout d'abord à temercier Olivier qui est à l'origine de ce blog et le féliciter pour son poème qui décrit si bien la situation. Mais aussi toutes les personnes sui ont posté leur témoignages.
Je ne sai pas si ce blog et encore réelement actif mais je pose ce commentaire en espérant pour échanger avec des personne dans ma étant dans masituation et biensur, aussi celle de ma femme.
J'ai 55a, en couple depui 23a, marié depuis 13a avec 2 enfants de de 19 et 17a.
Depuis toujours, je peu le dire aujourd'hui, je suis attirer pas les garçons, durant de très nombreuses année, j'ai occulté l'éventualité d'être homo et je suis rentrer tout "naturellement dans le moule, le stabdard" . Mais, durant toutes ses années de partage avec mon épouse, j'ai toujrs eu une impression du manque, d'être dans une situation d'attente. Besoin purement physique ? Oui je me suis longuement posé cette question. Et donc, oui, cherché à
comprendre, à me comptendre. Et si j'etais "Bi" ? Non , sans jetter la pierre à ces personnes, je ne m'y retrouve pas, pour moi cette situation semble malsaine et très anbigue. Et si j'étais "Homo" ? Ma téponse est arrivée il y à quelques mois maintenant. Se fut à la foi un grand soulagement mais aussi un Choc, non pas vis à vis de moi, de l'acceptation car quelque part c'est pour moi la réponce à tand d'année de questionnement mais vis à vis de ma Femme, de mon foyer. C'est là que je souffre aujourd'hui, partagé entre l'idée de pouvoir enfin me libérer et les conséquences pour mom couple et particulièreme pour ma Femme et mes enfants. Pour le reste, même si je sai que ce ne sera pas forcément simple, j'assumerai.

Paul 23/09/2019 16:36

Bonjour à tous,
Le mérite de ce blog est d'enfin ouvrir une porte, de mettre des mots sur des "problèmes". Un grand merci aux initiateurs !
Comme beaucoup, 46 ans, marié, père de 3 enfants, je vis en province, dans les Hauts de France, et travaille à Paris...
J'ai toujours su que j'étais attiré par les hommes mais l'éducation et la vie provinciale a fait qu'il était impensable d'avouer quoi que ce soit. Et maintenant, c'est le mur et surtout l'hypocrisie.
30 ans de reflux,30 ans de regrets de ne pas avoir assumer. J'ai eu des aventures, j'ai un copain d'adolescence qui habite à 800km de chez moi et que je vois en coup de vent une fois tous les 2-3 ans. Mais au final, aujourd'hui, le bilan, c'est que je suis seul, que je ne vis pas ma vie mais une vie que l'on a choisi pour moi. Mon entourage, mes amis me disent de vivre ma vie, qu'il n'est pas trop tard. Mais s'ils savaient la vérité, ils tomberaient de l'arbre. Alors que faire ?
Peut-être que vivre la semaine à Paris serait la solution...

Au plaisir d'échanger.

Paul

Tom 30/09/2019 23:14

Bonjour,
J’ai 40 ans et la sensation d’avoir le même ressenti.
Marié et père , je suis quand même attiré par les hommes, et la frustration s’agrandit avec le temps.
Je suis à Paris, dispo si tu veux en parler autour d’un verre pourquoi pas ...
Tom21t@hotmail.fr

Naithon 25/08/2019 23:05

A lire tous ces commentaires, tous remplis d’une émotion que je partage, je me dis que j’ai de la chance que les hasards du web vous aient mis sur ma route.

J’ai 42 ans, mariés, et heureux de l’être, 3 chouettes enfants, une vie bien remplie...

Mais il y a ce manque...

Ce manque que seul un homme pourra combler et que seul un homme en couple pourra comprendre...

Je vis au nord du Nord, au plat pays, si quelqu’un parmi les lecteurs de ce blog a envie d’échanger avec moi, je l’accueillerai avec plaisir !

Naithon,,

Chris 08/11/2020 08:02

Bonjour Naithon,
Je viens de Bruxelles et vis la même situation que toi. J'aimerais en parler avec toi! J'ai 35 ans. Mon mail est clamouche333@gmail.com. Au plaisir !

Paul 21/09/2019 19:16

Bonjour Naithon,
Je n'habite pas le nord mais le Pas de Calais. J'ai 48 ans, la même vie et le même sentiment....
A bientôt

Naithon 25/08/2019 23:06

Et merci Nathanael d’avoir ouvert ce blog !

LOIC10 07/07/2019 22:49

Je suis ici pour échanger avec des hommes mariés, qui comme moi ne souhaitent pas tout détruire autour d’eux... J’ai soixante ans, cela fait plus de trente ans que je me réfugie et que je me rassure derrière le mot “fantasme”, mais ce n’était et ce n’est toujours pas un fantasme… Curieusement, avant la trentaine, jamais je n’avais été attiré par les hommes, je n’y pensais absolument pas. Bien à vous.

Loïc

LOIC10 16/07/2019 10:21

Bonjour, Phil, je te donne mon mail, c'est plus simple...
loic10@protonmail.com

Loïc

LOIC10 16/07/2019 08:59

Bonjour, Phil,

Oui, je viens comprendre pourquoi : j.ai répondu en anonyme, en signant LOIC10... Je m'en occupe dans la journée, avec le bouton OverBlog... Il est bien ce blog, mais il a fonctionnement particulier, pas de bouton "créer un compte" OverBlog ne m'avait pas interpellé... Loic

phil 16/07/2019 00:22

Je ne trouve pas LOIC10 sur le forum pour t'envoyer un mail
Phil

LOIC10 15/07/2019 23:37

Oui, avec plaisir, Phil, par mail par exemple ?

Loïc

phil 15/07/2019 23:15

Merci Loïc de la teneur de cet échange
Difficile-bouscule-porte à faux…
Vocables de notre fragilité ? L’avons-nous recherchée ? D’aucuns diraient qu’il faut se résoudre et ne pas cultiver la couardise.
Je n’en suis pas sûr du tout.
Une première approche serait, pour moi, de rencontrer un alter ego, cet « autre moi », de dire ce que je ressens pour apprivoiser le moment, de rire avec lui… de la situation pour bâtir un savoir être.
Penses-tu pouvoir discuter sur un lien autre que celui-ci ?
Phil

LOIC10 14/07/2019 23:43

Bonsoir, Phil,
Une situation difficile à gérer pour un homme marié... Tant de choses se bousculent dans nos têtes... Cette pensée, moi aussi j'y reviens, chaque jour, je l'aime cette pensée qui pourtant me met en porte à faux.

Loïc

phil 14/07/2019 16:25

Et pourtant Loic, même enfouie ou peut-être parce qu'elle est enfouie en moi, j'y suis attaché et y reviens, reviens... Un élan manifeste à regarder l'autre qui m'attire à lui, par son corps, ses mouvements, sa parole, son sourire. Il ne sait pas lui, ce qui se vit dans ces moments généreux.

LOIC10 13/07/2019 21:55

Oui, Phil, je me suis peut-être mal exprimé, car effectivement pour moi également ce n'est pas un fantasme, mais une réalité, une envie tenace, une envie de chaque jour... Une envie secrète enfouie au fond de moi.

LOIC10

phil 13/07/2019 21:01

Oui Loic, ne pas détruire car tout ce qui nous a nourri jusqu'alors est précieux. Pour moi, non pas un fantasme mais une constante réalité qui m'a accompagné dans mes pensées, mes rêves. Cet "autre", en moi, non révélé, demande toujours plus de place...
Philippe

Pierre 29/04/2019 17:48

Même si la situation n'est pas idéale, nous y trouvons notre compte pour l'instant. Cette relation nous aide énormément.
Nous échangeons tous les jours par WhatsApp et nous essayons de nous voir régulièrement. Guillaume est à Paris. Je suis à l'étranger.

phil 03/03/2019 13:09

Bonjour, sur Paris, 59ans, situation partagée tout aussi déroutante et pourtant dans l'optique de mieux vivre,
Souhaiterais rencontrer un homme marié, stable pour parler, établir ce lien de compréhension et de complicité d'un vécu parfois si difficile
Philippe

LOIC10 13/07/2019 22:03

Bonsoir, Phil,

Je débute sur ce site. Je viens de répondre à votre commentaire sur mon message... Je ne sais pas si j'ai effectué la bonne manipulation avec le bouton "répondre"... Ma réponse à votre attention se trouve être dans mon fil... Bonne soirée.

Loïc (LOIC10)

Nathanael 10/06/2019 07:54

Bonjour Phil, je reviens sur ce blog après 18 mois d’absence... si tu le souhaites toujours, on peut parler de nos situations. Tu peux m’ecrire Nathanael64@outlook.fr
A bientôt

Cédric49 10/02/2019 17:51

Bonjour à vous tous. J'ai 43 ans, marié, un bout de choux de 8 ans. Je suis marié depuis bientôt 16 ans et j'ai de plus en plus de mal à cacher à mon épouse mon orientation vers les garçons. Je me suis déjà confié à 2 amis de confiance et récemment à ma sœur et mon médecin. Je prends beaucoup sur moi pour en parler, ce qui me soulage mais ce qui ne résous pas mon problème. J'ai pris la décision, après conseil de ces personnes, de me "dévoiler" auprès de mon épouse. Je ne sais pas quand, comment, ou et je ne sais encore moins comment elle va réagir, cela me terrorise, à l'idée de lui dire. Chacun suppose que je lui ment tous les jours, que cela ne me ressemble pas, ce qui n'est pas faux. Qu'il faut penser également à mon bonheur, car j'ai du mal à être heureux et j'ai du mal à la rendre heureuse. Nos relations sexuelles sont de plus en plus éloignées. A chaque tentatives, je suis également pris de peur de ne pas y arriver, comme beaucoup de fois. Comment lui expliquer que je ne suis plus attiré par elle, même un top modèle féminin à mes côté n'y ferais rien (bien que madame soit très bien faite et très jolie ceci dit en passant!). J'ai déjà eu des relations avec des hommes et je fréquente de temps en temps les aires de repos ou un sauna sur Angers. J'ai fais la connaissance avec un célibataire il y a plus de 2 ans, je suis tombé amoureux de lui, mais malheureusement, comme il le dit, je ne suis pas disponible. Pourtant, lui aussi s'était attaché à moi. Nous correspondons de temps en temps, mais cela fais plus d'1 ans que nous nous sommes pas vu. Pourtant, je pense à lui au quotidien et lui m'a confié qu'il pensait souvent à moi (je ne pense pas au quotidien...) Me voilà dans de beaux draps comme vous tous, à la veille de la St Valentin, qui sera certainement la moins sincère des St Valentin en ce qui me concerne... Je suis si mal, face à cette situation où ma fille et mon épouse n'ont rien demandé... Je suis dans le Maine et Loire entre Angers et Cholet, si quelqu'un rencontre la même situation, nous pouvons échanger ou nous voir, bien au contraire. Un échange, ou un câlin fait toujours du bien. A plusieurs, nous sommes parfois plus fort à surmonter la douleurs. Bises à vous...

Pierre 29/04/2019 17:52

Inutile de te dire que Guillaume et moi sommes très loin des stéréotypes gay friendly, sommes de parfaits cadres dynamiques ! lol
Si tu peux trouver ton âme sœur, ce serait vraiment cool pour toi. Cette belle aventure comme dit souvent mon Guillaume, m'a sauvé la vie.

Pierre 29/04/2019 17:48

Même si la situation n'est pas idéale, nous y trouvons notre compte pour l'instant. Cette relation nous aide énormément. Nous échangeons tous les jours par WhatsApp et nous essayons de nous voir régulièrement. Guillaume est à Paris. Je suis à l'étranger.

Pierre 29/04/2019 17:44

Cher Cédric.
Je m'appelle Pierre. 43 ans deux petites filles adorables.
Je partage avec Guillaume une belle aventure depuis 12 années bien que nous sommes mariés tous les deux. Cela nous équilibre beaucoup même si cela n'est pas toujours simple.

Pierre 29/04/2019 17:38

Bienvenu au club !
Sois patient. Ne brusque pas les choses.
Garde confiance.

Pierre 29/04/2019 17:37

Salut Cédric.

Eric 02/02/2019 17:22

Nathanael
Ton blog rencontre du succès.
Rien que ça, on se sent moins seul.