Un chemin d'acceptation de soi

  Il m'a fallu du temps pour accepter mon homosexualité. J'avais alors 35 ans, j'étais marié, des enfants. Ce n'est pas une situation simple... J'ai fait des rencontres, je me suis documenté, pour comprendre ce qui m'arrivait... Echanger avec des personnes dans ma situation. Comprendre comment j'ai pu me cacher la vérité à ce point pendant toutes ces années? Alors que je connaissais mes désirs, que j'avais tous les éléments pour comprendre qui j'étais.

J'ai rassemblé ici des témoignages, des références, des poèmes qui m'ont aidé. Si ça peut être utile...

CyriIIe

PS: le site s'enrichit des récits envoyés par les lecteurs.

Pour m'écrire / témoigner:

cyrille (escargot) un-chemin-d-acceptation-de-soi.com

 

_____________________

Pour être sûr de continuer à accéder à ce blog, enregistrez son adresse-racine: poemesgays.

over-blog.org

 

  Mon parcours

 

Aller à l'accueil du blog

Dernier témoignage reçu:

Mon éclosion

mon éclosion

 

Affronter ses peurs

"Il est préférable d'affronter une fois dans sa vie un danger que l'on craint que de vivre dans le soin éternel de l'éviter."
Marquis de Sade

 

En parler à quelqu'un...

Liens sur le thème "ex hétéro"

 

Dessins érotiques gays

Les lapins en peluche rêvent-ils de carottes électriques ? (dessins érotiques gays) :

bearwaterfish

 

recherche sur le blog par mot-clé

 

 

 

Partages entre nous (vos commentaires)

Vous pouvez échanger avec les autres lecteurs du blog via les commentaires. Voici les dernières discussions actives:
 
Titus18 juin 2017témoigner
Je vais vous expliquer mon histoire...j'ai rencontre un homme sur un site gay moi etant separe avec une fille de 16 ans et lui separe avec 2 filles une de 4ans et une de 3...nous essayons de nous voir quand on sait, cest a dire 1x par semaine ou 2 mais la situation est un peu delicate dans le sens ou personne est au courant. Son ex lui demande de garder les enfants quand elle travaille mais a son domicile a elle, ou quand elle l'invite a diner ou pour faire le jardin cuisiner et faire les taches menageres mais n'ont pas instaure de garde pour les enfants....il retourne ensuite a son appart pour dormir.....nous vivons une belle histoire mais une crainte de ma part s'est installee donc je sais pas comment je dois reagir.si quelqun connait la meme situation ce serait sympa de m.eb dire un peu plus merci
 
Anonyme74917 juin 2017Guérir de l'homosexualité
L'hommosexualité N'EST PAS UNE MALADIE ON N'EN GUERRI PAS ON EN FAIS LE CHOIX C TOUT ET PERSONNE NE VAS FORCER QUICONQUE A ETRE CE QUI POUR LUI EST "NORMAL". PERSONNE N'EST NORMAL ON EST TOUS DIFFÉRENT.
 
 
je lis avec attention les témoignages, je suis perdu voulant être moi et ne pas faire souffrir autour de moi...Les témoignages sont déjà anciens y a t 'il des nouvelles de Nathanael et des autres pour savoir la suite
 
Marco30 mai 2017Prêtre et gay
Bonjour Ermite, pourriez-vous m'informer sur ces Eglises en Belgique plus tolérantes envers les homosexuels?
 
 
 
 
Mon dieu que ça fait du bien de vous lire, j'ai 37 ans et autant d'années de souffrance, je me suis séparé de la femme il y a un an, nous avons eu 3 enfants magnifiques, depuis quelques mois je vis avec une femme formidable, mais à force de parler elle a su percer mon secret et ça m'a libéré, je l'ai par la suite annoncé à mes parents et à mon frere, je ne sais plus où j'en suis !! Si mon message est clair répondez moi, je souffre je ne sais plus que faire je suis torturé, suis je bi, suis je homo, pour moi je suis bi avec une attirance beaucoup plus forte pour les hommes....
 
Bonjour j'ai 55 ans marié 4 enfants. Et après de nombreux plan sexe gay j'ai fait la connaissance il y plus d'un an d'un homme de 51 ans qui vis avec un homme. nous nous sommes rencontrés sur un site gay et depuis nous vivons le grand amour. Pas un jour sans sms et les week-end sans sont longs. Par contre nous nous voyons 1 à 2 fois par semaine et c'est un pur régal. Je sais que cette relation restera une relation d'amants car il adore son compagnon avec lequel il vit depuis 8 ans. Mais quel bonheur de se voir , de s'embrasser , se caliner , causer , rire et faire l'amour.Je vis avec cet homme une relation amoureuse homosexuelle forte et intense. Et c'est super beau d'autant que je ne pensais jamais vivre ce que je considère comme le summum de mon homosexualité : aimer un homme qui m'aime. Mais je suis réaliste et je sais qu'un jour il faudra l'oublier. Mais oublie-t-on vraiment un amour? Didier
 
Bonjour,
Témoignage touchant et bouleversant !
Vraiment...
La gorge nouée et le regard trouble, j'écris ces quelques mots pour vous dire tenez bon, courage vous êtes sur le bon chemin : le vôtre !
VIVEZ JUSQU'A LA FIN QUOIQU'IL ARRIVE !
 
Bonjour,
je suis gay et amoureux d'un homme marié et deux enfants. Votre témoignage fait écho en moi et m'interroge sur la situation de mon amant et s'il souffre tout comme vous de la situation.
Je commence à souffrir également de la situation car je sais que plus le temps va passer plus il me sera difficile de le quitter.
Cette semaine nous nous sommes disputés sur un malentendu mais en arrière plan pour moi il y avait cet intention de le quitter mais cela est déjà bien difficile à faire et même à l'imaginer.
Je vous souhaite du courage surtout celui de vivre pour vous donc une vie qui soit la vôtre !
cela demande courage et énergie mais au final vous gagnez beaucoup en liberté et enfin vous pourrez être !
portez vous bien !

J'ai 42 ans et suis marié depuis 17 ans avec trois enfants. Je suis très en osmose avec ma femme mais j'entretiens une relation amoureuse avec mon meilleur ami depuis des années. Il est lui aussi marié depuis 10 ans avec deux enfants. Nous nous voyons tout les jours car nous partagons les mêmes bureaux lui ma femme et moi. Nos femmes sont d'ailleurs très bonnes amies et nous passons des soirées, des week-ends ainsi que des vacances ensemble. Lorsque nous sommes en famille nous n'avons pas d'échange qui porterai à confusion et en revanche nous vivons notre histoire au sein d'un jardin secret. Nous sommes depuis toujours fusionels et j'espère vivre cette vie pour toujours car nous avons trouvé un équilibre où les places sont établies. Je l'aime, il m'aime et nous aimons nos vie de famille et de couple. Y a t il d autres personnes dans notre cas?

Franck

 

meilleur ami

. un chemin d'acceptation de soi - dans Homme marié gay (choisir)
commenter cet article

commentaires

jean-francois 17/01/2016 22:36

je suis en retraite mais dans mon activité je fus ""dragué" par un ieune collegue .ce fut un flirt qui a ma grande surprise me troubla profondément et depuis je souhaite avec un vrai rapport avec un homme mais c'est tres difficile de realiser ce desir

Fabrice 10/08/2014 23:28


Bonjour,


Merci pour vos témoignages, ils me réconfortent. J'ai 47 ans marié depuis 20 ans et 2 enfants, je ne suis pas insensible aux hommes depuis depuis que je suis ado.Je me trouve également dans une
situation semblable aujourd'hui: Comme David j'ai rencontré un homme venu faire une intervention sur mon lieu de travail.Il y a eu comme une étincelle dans ses yeux, beaucoup d'attention, nous
avons travaillé ensemble toute la journée et discuté ensemble de nos vies privées. Sa présence était hyper agréable. Il a 38ans et pareil 2 enfants.Il avait l'air de ne pas être insensible à moi,
mais je me suis dit que je me faisais des idées. La journée passée, j'avais son contact professionnel. La providence comme tu dits Vincent, il a du réintervenir 1 semaine plus tard, ça été encore
une journée extraordinaire et nous avons projeté de nous voir ensemble avec nos familles respectives sur mon lieu de vacances (pour lui c'est proche de son lieu d'habitation).Je n'attendais que
ça! Chose faite aujourd'hui, la soirée était merveilleuse, sa présence ne me quitte pas. Nous projetons de nous revoir dès que possible (en famille).Je ne sais pas encore comment notre relation
va évoluer, j'espère vivre une relation de tendresse et de complicité comme Kosto.Peut être nous n'irons pas plus loin que l'amité? tout ce que je sais c'est que c'est très fort, je profite de
ces merveilleux momments que la vie me donne.Commme tu dis Philippe la vie n'est pas simple, je verrai ensuite où cela va me mener, ma famille compte beaucoup aussi! Fabrice

John 10/09/2013 15:12


Salut à tous,


Il va sans dire que je me retrouve dans chacun de vos témoignages car je vis actuellement une situation semblable à toutes les
vôtres.


Marié, père, … et amoureux d’un homme. Histoire compliquée, pas encore prêt à faire un choix … et peur de me
tromper. Esprit torturé, tristesse profonde, souffrance insoutenable … mais qu’en est-il de mon
avenir?


Une question me vient constamment à l’esprit pour le moment … L’homosexualité est-elle vraiment ma voie ?


Je me permets donc de poser une question : « certains d’entre-vous, après avoir posé leur choix pour vivre cette
homosexualité, se sont-il rendus compte que ce choix était erroné et ont-il eu envie de faire marche arrière ? »


Merci d’avance pour vos éventuels témoignages – vous pouvez éventuellement demander mon email à Cyrille pour me répondre en
privé.


John

Philippe 02/09/2013 03:09


Merci pour ce partage tout le monde.  Je me retrouve exactement dans cette situation.  J'ai 27 ans, père d'un enfant et bientôt un deuxième dans quelques semaines à peine.  J'aime
ma femme et ne veut pas la quitter.  Cependant, j'aime les hommes et j'ai besoin de l'affection d'un homme.  Récemment, j'ai revu un ami que ça faisait longtemps que j'avais vu. 
C'était comme si c'était hier... Dans le temps, n'acceptant pas mon homosexualité, je l'ai rejeté car je voulais essayer de vivre ma vie hétéro... Maintenant, plusieurs années ont passés, et me
voilà marié et père de deux enfants.  Je suis tomber amoureux de ce gars.  Je rêve secrètement d'entretenir une relation avec lui.  Pas simplement sexuelle, mais bien
émotionnelle.  Je l'aime d'amour.   En même temps, je suis bien avec ma femme et ne supporterais pas l'idée de la quitter pour un autre homme, en détruisant sa vie du jour au
lendemain.  La chance que j'ai est qu'elle es au courant de mes désirs homosexuels, et ce, avant même que l'on commence à se fréquenter.  Encore récemment, on s'est assis et on a pleuré
ensemble à ce sujet.  Ton témoignage Franck me donne espoir moi aussi.  Ce gars dont je suis amoureux est de mon âge, mais est dans une situation plutôt différente.  Il est
homosexuel avoué, mais me ressemble en tout points.  C'est un peu comme si je voyais ce que ma vie serait si j'aurais fait d'autres choix... Je ne sais pas encore ce qui se passera. 
Dans le temps, il était amoureux de moi, et je l'ai rejeté.  Maintenant que je l'ai recontacté, il m'a pardonné et on recommence à entretenir une relation d'amitié.  Je me confie à lui
sans grande retenu et il m'accueille dans son univers.  Tranquillement, j'ai confiance que sa confiance envers moi reviendra.  Pour le reste, je lui dirai peut-être un jour que je suis
amoureux de lui, mais pour l'instant, que je ne veux pas risquer de briser notre amitié.  C'est trop tôt.  Bref, ça me donne espoir ton témoignage Franck, c'est ce que je voudrais aussi
: conserver mon mariage, mais avoir un homme que j'aime à mes côtés.  Pas toujours simple simple la vie hein? Ce site fait du bien à beaucoup d'hommes dans notre situation.  On se sens
moins seul effectivement. :)

David 07/08/2013 23:49


Salut Rapharchange,


et... bienvenue au club !, non tu n'es pas le seul à cacher ton trouble. Dans ces
moments, je pense souvent à la chanson des Platters, interprétée par Freddy Mercury, "The Great Pretender", 


Oh-oh, yes I'm the great pretender
Pretending that I'm doing well
My need is such I pretend too much
I'm lonely but no one can tell

Oh-oh, yes I'm the great pretender
Adrift in a world of my own...




Too real is this feeling of make-believe
Too real when I feel what my heart can't conceal...


 


Egalement, tu peux lire "Five Married Men", disponible en ligne sur le site de
Martin Brant, un bouquin qui décrit très bien le chemin de croix des hommes mariés souhaitant le rester mais pour qui l'amour d'un homme est un moteur essentiel à leurs vies... La première partie
du bouquin est très bien ; le reste devient parfois juste de lecture érotique, tu sauras faire le tri et en extraire l'essentiel.


 


Allez, courage !, mais qu'il est difficile de vivre la biodiversité dans un monde
binaire...


 



Vincent 05/08/2013 07:44


Salut Rapharchange, j'ai aussi bcp aimé ce film.. Non tu n'es pas seul dans ton cas et j'espère que tu sauras trouver la voie qui te permettra d'être toi même.


Cet effort pour ne pas montrer son trouble, je le fais aussi.. mais je ne peux renier ces désirs qui m'habitent.. et le regard prolonge le désir....

Kosto 23/07/2013 18:18


Chers tous,


Je viens souvent sur ce site et je me demande à chque fois si je suis normal de vouloir préserver à tout prix ma vie de couple avec ma femme ; j'ai plus de 50 ans et il y a 10 ans, avec l'arrivée
d'internet sur mon bureau au travail, mon fonds homo m'a explosé à la gueule ; il ne m'a pas été possible d'en rester à visionner des vidéos homos plus ou moins sexe et j'ai voulu aller plus loin
dans une relation en allant sur des sites de rencontres ; j'ai trouvé la perle rare il y a cinq ans ==> évidemment c'est un mec marié avec enfants comme moi ; nous avons fondé notre relation
sur la tendresse en s'interdisant d'aller jusqu'au sexe ; nous nous sommes présentés à nos femmes ; nous nous sommes vus tous les quatre ensemble ; comprennent-elles la relation qui nous lie ou
ne comprennent-elles rien, nul ne sait ? tout ce qu'on leur dit c'est que notre "amitié" est très précieuse et que l'on doit se voir seuls sans elles et elles l'acceptent ; ça n'est pas très
fréquent parce que 150 km nous séparent.


C'est une relation unique et très basée sur les échanges par internet (méls, skype...) et quand nous nous voyons (trop rarement) c'est une explosion de tendresse.


Régulièrement l'un veut passer à l'étape "sexe" mais à chaque fois l'autre arrête le geste qui irait trop loin et l'on se comprend en se rappelant notre serment de départ.


Peut-être un jour irons-nous jusqu'au sexe ? Peut-être alors ne sera-t-il plus possible de vivre l'un sans l'autre avec notre épouse respective ? Nous ne le voulons pas et continuons notre petit
chemin bizarre (et rare semble-t-il).


On se dit que c'est la tendresse (entre homme) qui nous permet de vivre cette amitié (amour) unique.


Voilà, ce genre de relation existe et est possible dans la durée et peut-être que le prix à payer est l'absence de sexe à l'état brut et ça je sais que c'est très difficile et ne peut marcher que
si l'on est convaincu que c'est bon de l'éviter ou au moins de ne pas fonder la relation sur le sexe en soi.


Donc je vous souhaite d'avoir la chance de faire cette rencontre tant attendue et même sur un site de rencontres c'est possible pour peu que l'on soit très clair dès le départ (recherche d'une
relation longue fondée sur la tendresse et la complicité).


Kosto

rapharchange 22/07/2013 14:01


hello,


 


les gars c'est génial de vous lire, je me sens tout de suite moins seuls ! oui j'ai pleuré sur broke back montain, j'ai acheté le dvd d'ailleurs.  Bon dieu, c'est donc possible de vivre
comme cela ?  Ta situation est un véritable éden pour moi ! je suis marié avec la seule femme que j'aime depuis 13 ans nous avons 3 enfants, j'adore ma vie de mari et de père mais mon
attirance pour les hommes est là toujours là, quand je regarde un film avec ma femme je dois faire un effort surhumain pour ne rien laisser paraître de mon trouble quand un bel homme viril
dévoile son anatomie (exemple Hugh Jackman dans Australia...la scène de la douche...).


Et pourtant je n'ai rien fait "en vrai" juste du cyber parfois, comment concilier ces deux désirs ? ma femme, ma famille et mon attirance homosexuelle, sans que l'une vienne gacher l'autre ?


 

David 10/06/2013 18:24


Bonjour Vincent, 


Bien sûr, ce serait mieux de communiquer en privé. 


Ah la Providence... ! Parfois elle a besoin d'aide... :)


à bientôt !


David


 

vincent 08/06/2013 12:39


Bonjour David,


Et bien, je n'ai pas de stratégie particulière. Je reste attentif et fais confiance en la providence.. Je ne sais pas ce que me réserve la vie...


Peut-être qu'il serait préférable de communiquer hors de l'espace commentaire, non ?


Amicalement


Vincent

David 07/06/2013 17:36


Bonjour Vincent, 


Oui, c'est possible, mais c'est également une affaire de probabilités. Quel est le % d'hommes mariés éprouvant le besoin de vivre une relation amoureuse avec un homme marié sans cesser d'aimer
leur femme ? Nul ne le sait. J'ai testé des sites internet libertins pour faire des rencontres (faute de mieux), mais je n'y ai trouvé que des hommes désirant des relations uniques ou suivies
mais sans un investissement émotionnel. Je viens de m'inscrire sur http://exheteros.xooit.com/ et suis en attente de validation de mon profil, ce site me semble plus approprié à mon objectif. Et toi, quelle stratégie emplois-tu ou
envisages-tu pour trouver l'amour d'un homme ? J'aimerais avoir ton avis sur ces aspects pragmatiques. Bon we à toi, amicalement, David :)

vincent 07/06/2013 11:57


Tout comme toi, parfois un regard, une attention me font penser que... mais finalement, le plus souvent je crois que je projete mon propre désir.


Mais j'ai bon espoir de m'épanouir comme Franck auprès de ma famille mais avec l'amour d'un homme... L'histoire de Franck prouve que c'est possible.
Amitié


Vincent

David 06/06/2013 10:50


Bonjour Vincent, 


J'ai pour ma part senti cette étincelle plusieurs fois, mais je me dis que c'est moi qui projette sur l'Autre mes désirs. Un regard un peu plus soutenu d'un pote de sport, qui lorsqu'il rencontre
mon regard s'épanouit dans un grand sourire. Mais je me dis : laisse tomber, c'est juste un signe d'amitié hétéro (très flatteur toutefois). Aussi, il y a quelques jours, un artisan qui est venu
travailler à la maison. Dès son arrivée, une bienveillance inouïe dans son regard et, lorsqu'il eut fini et partit, notre poignée de mains virile s'est prolongée par une caresse réciproque mais à
peine perceptible de la paume de nos mains. Encore, me suis-je dit, je projette mon désir. Mon désir de trouver "mon mec", d'être "son mec", de nous appartenir, de ne pas avoir peur de vivre une
histoire d'amour ...


David :)


 

Vincent 06/06/2013 05:33


Bonjour David,


Oui j'ai vu ce film au moins 2 fois et à chaque fois, je suis touché par cette histoire. Il est vrai que nous devons être une espèce rare car j'ai beau chercher dans les regards, les attitudes
d'hommes mariés, je n'ai pas encore senti cette étincelle qui fait dire : "oui lui aussi..."


Vincent

David 05/06/2013 18:13


Encore quelque chose, puisque j'y pense : Je parie que, comme moi, vous avez été émus aux larmes en regardant "Brokeback Mountain" ou "Juste une question d'Amour"... :)

David 05/06/2013 17:16


Bonjour, 


J'ai été également touché par une étincelle d'espoir par le témoignage de Franck, d'autant plus qu'étant marié, père de 3 enfants et toujours amoureux de mon épouse, je suis particulièrement
conscient de mon attirance par les hommes adultes. Depuis toujours mon regard se pose sur de beaux visages virils, des yeux pétillants, des cuisses musclées... Depuis toujours je me délecte à
entendre des voix viriles et subtiles.


C'est drôle, ce rêve d'un équilibre partagé entre une relation amoureuse avec une femme et une relation homo parallèle, la construction d'un jardin secret avec un homme, un alter-égo, était pour
moi un rêve inatteignable.


Je ne cesse toutefois de rechercher cet Homme Unique depuis des années, sans succès. Notre profil (Franck, Vincent, probablement Hugo) me semble cependand rare.


Une variante dans l'échelle de Kinsey ? Un sous-groupe se perdant dans la banière arc-en-ciel ? Dans les rencontres que j'ai faites motivées par ma quête d'une amitié amoureuse avec un homme,
marié comme moi et amoureux de nos épouses, j'ai trouvé notamment des hommes mariés qui recherchent une / des relations homo comme un moyen d'atteindre un haut niveau d'intensité sensuelle et
sexuelle, mais rien au delà. Le déni du sentiment, de l'amour homo. 


Quant à moi, j'éprouve le besoin (je dis bien besoin et pas simplément l'envie) d'une relation parallèle comme celle de Franck et son ami, ponctuée de moments d'intimité, des mots d'amour, de
petites attentions... mais aussi d'une amitié fiable.


Grace à vous, les garçons, je ne perds pas l'espoir non plus ! Merci :)


David 

Vincent 01/06/2013 08:37


Bonjour,


Ton témoignage me laisse songeur et rêveur car je suis également marié. J'ai deux enfants et une femme que j'aime. Mais j'ai toujours été attiré par des hommes. J'ai toujours rêvé de rencontrer
un homme qui puisse vivre sa vie de famille et partager avec moi ce "jardin secret". J'ai toujours eu l'impression que cela n'existait pas et ton témoignage me redonne espoir. Ma femme est au
courant de ces désirs qui m'habite. Elle m'aime tel que je suis. Je ne pourrais pas quitté ma vie de famille pour une relation amoureuse avec un homme aussi l'équilibre que tu as trouvé avec ton
ami est vraiment exceptionnel et enviable. Merci pour ton témoignage. Vincent

Hugo 13/05/2013 22:39


Salut,


 


ton témoignage me touche. C'est une situation enviable que la tienne. Enfin, je sais pas.


Mais pouvoir vivre tes sentiments en pleine confiance, (et facilement aussi pour le côté pratique !!) et en préservant l'amour pour ta femme et tes enfants. C'est super.


 


Le risque de voir tout ca éclater un jour existe évidemment, mais si toi et ton meilleur ami êtes tous deux très clairs avec vous - mêmes et entre vous, cela se passera bien.


Que se passerait-il en cas de rupture entre vous? ou si l'un de vous allait voir ailleurs....


 


J'écris ce qui me passe par la tête en ce moment. désolé.


Enfin soit, je trouve votre équilibre génial.