#cl_1_0 {width:1%;} #cl_1_1 {width:79%;} #cl_1_2 {width:20%;}
cheminement
témoignages
cogitations
bonus
un forum pour échanger
ce que vous trouverez ici
marié et homo: mon parcours

des textes qui m'ont aidé

des poèmes

s'accepter homo

Marié mais gay: choisir?

Père divorcé gay: être enfin soi!

Amant d'un homme marié



Marié et homo, je fais quoi de ma vie? Mes réflexions, mes choix...

être gay

être bisexuel

coming-out



films

romans

billets selon l'humeur



forum ex hétéros


Un chemin d'acceptation de soi

 

bonheur de sortir du placard

Il m'a fallu du temps pour accepter mon homosexualité. J'avais alors 35 ans, j'étais marié, des enfants. Ce n'est pas une situation simple... J'ai fait des rencontres, je me suis documenté, pour comprendre ce qui m'arrivait... Echanger avec des personnes dans ma situation. Comprendre comment j'ai pu me cacher la vérité à ce point pendant toutes ces années? Alors que je connaissais mes désirs, que j'avais tous les éléments pour comprendre qui j'étais. J'ai rassemblé ici témoignages, références, réflexions, poèmes... Si ça peut être utile...

 

Je vous propose de commencer par lire quelques mots sur mon parcours

 

 

 

 

 

Puissiez-vous ensuite trouver dans les témoignages reçus des lecteurs des réponses et de l'inspiration sur votre cheminTémoignages: choisir sa vie

 

Si le sujet de l'acceptation de sa propre homosexualité vous intéresse, voici deux textes qui m'ont aidé:

 

s'accepter homosexuel
S'accepter homosexuel (Marina Castañeda)
La honte d'être homosexuel, l'homophobie intériorisée.
La honte d'être homosexuel, l'homophobie intériorisée (Sébastien Chauvin)

 

Si vous aimez la poésie, c'est icimes rêves, mes désirs, mes envies de partir.

 

Le reste du blog, je vous laisse le découvrir par vous même... Le site est présenté de façon particulière, les touts derniers articles sont là

Si vous souhaitez pouvoir accéder à ce site même en cas de changements dans l'hébergement, merci d'enregistrer cette adresse: poemesgays.over-blog.org

Bonne lecture ...

Cyrille

Pour m'écrire / témoigner:

cyrille (escargot) un-chemin-d-acceptation-de-soi.com ou formulaire de contact

Aller à l'accueil du blog

Plan du blog

 

Abonnez-vous

pour être averti des nouveaux articles publiés.
 

"Il est préférable d'affronter une fois dans sa vie un danger que l'on craint que de vivre dans le soin éternel de l'éviter."
Marquis de Sade

_____________________

SOS Amitié - Un mal des mots- 0238622222

_____________________

Liens sur le thème

"ex hétéro"

 

_____________________

recherche sur le blog par mot-clé

 

 

_____________________

Dessins érotiques gays

 

Prend moi!

 

_____________________

Rechercher un mot sur le site ...

Articles les plus lus

 

deux hommes s'embrassent sur la plage
les garçons de la plage (je cède à mes pulsions homosexuelles)
amants gays à l'hôtel
Je suis gay et je vis une histoire d'amour avec un homme marié
un parcours d'acceptation
Comment j'ai géré mes désirs homosexuels (différemment au cours du temps)

 

Partages entre nous (vos commentaires)

Vous pouvez échanger avec les autres lecteurs du blog via les commentaires. Voici les dernières discussions actives:
 
Bonjour,
Tres interessant ton texte. Il me rappelle tant mon histoire. J’espère que depuis tu as trouvé une solution. Pour ma part, j’ai fait pas mal d’études, passe des concours, construit une famille avec une femme formidable mais que je ne desire pas. Mes deux grands enfants sont admirables et bien partis dans la vie. Maintenant, il me manque une relation avec un homme, c’est certain. J’ai besoin de ça. Le fait meme d’en parler me retourne, me chauffe tout le corps.
 
Vincent le 19 juin 2020 sur Papa gay mais transparent enfin...Bonjour Franck. J’ai 50 ans et vit a Rennes. Ta femme a les memes qualités que la mienne. C’est incroyable. Elle a énormément fait pour moi, m’a soutenu dans les moments difficiles. De mon cote, je lui ai beaucoup apporte matériellement mais aussi de l’amour puisque nous avons eux grands enfants maintenant cases. Il y a toutefois ce tabou de l’homosexualite, dont on ne parle pas mais dont elle se doute. Moi, j’ai fait le choix de me barricader moralement et de n’en faire état a personne.
 
Vincent le 19 juin 2020 sur Est-ce que je suis gay? Comment savoir? Un test?Je suis gay. Qu’est ce que cela signifie?
AUjourd’hui après 25 ans de marriage, cela ne fait pas l’ombres d’un doute. J’ai refoule ca toute ma vie, et aussi parce que j’ai eu beaucoup de joie avec ma famille, de tendresse avec ma femme Qui est d’une patience infinie. Cela dit, les choses sont tres claires : lorsque je vois un garçon qui me plait, je suis retourne. J’ai envie de m’approcher de lui, de sentir son odeur, de toucher ses cheveux, de lui dire a l’oreille: j’ai envier de toi.
J’ai eu une premiere relation homo vers 14 ans avec un camarade de classe, Alexis. Ses grands yeux bleus étaient profonds et mystérieux, son visage était doux et suave, sa voix était déjà grave et rauque, son âme était pleine de bonté et d’insouciance.
 
Vincent le 17 juin 2020 sur Bonjour, je m’appelle Noël, 42 ans, marié, papa de 2 enfants et homosexuel, voilà le début de mon histoireBonsoir Noel, nathanael, cher tous,
Je viens de m’inscrire sur ce blog, que je cherchais. Il convient parfaitement a ma situation et je suis si heureux de vous lire tous. Ton histoire me touche Noel car je sens la souffrance t’envahir, celle qui m’étaient déjà depuis tant d’années. C’est insupportable. Je suis marie a une femme que j’aime et j’ai 2 filles fantastiques, autonomes, intelligentes avec une bonne situation. Tou va bien, mon travail est prenant mais si interessant. Mais voila, a 50 ans, 25 ans de marriage, je n’ai presque plus de relations avec ma femme, et lorsque cela arrive, je pense a autre chose, a quelques chose de plus masculin que j‘enlace dans mes rêves. J’ai eu des relations homo passagères, pour assouvir mes désir que j’ai toujours cherche a enfouir. Malheureusement, a present, ce désir d’homme monte en moi comme la lave d’un volcan et je ne peux plus la contenir. A ce moment précis ou je vous écris, je suis Seul, en déplacement, dans ma chambre a rêver d’un ami qui m’écoute, me comprend, réchauffe mon coeur qui bat fort
 

Quand j'étais au collège, j'ai commencé à me rendre compte que j'étais différent des autres. J'étais attiré par les hommes. C'est d'un garçon dont j'avais envie d'être amoureux, c'est avec un homme que je voulais faire l'amour. Et je savais que ça n'était pas bien. Alors j'ai décidé de "faire comme si de rien n'était". Car, finalement, personne ne le savait.

 

ET PERSONNE NE DEVAIT LE SAVOIR

 

Et moi j'ai traîné ce malaise pendant toutes ces années...

 

Pourquoi j'ai fait comme si j'étais comme les autres? Ce n'est pas une décision que j'ai prise. Je n'ai pas "pesé le pour et le contre". Regarder les filles avec les copains, c'était naturel, cela allait de soi, c'est ce qu'on attendait de moi. D'ailleurs, je ne me disais pas "je suis homosexuel". Le mot me faisait bien trop peur. C'était juste trop dur de me dire que j'étais comme ça. Trop dur de le dire, de faire tant de peine à mes parents, de supporter le regard des autres... Je voulais pas être différent des copains. Finalement, je me suis mis à jouer un rôle

 

ET A Y CROIRE

 

J'ai rencontré une femme, nous sommes tombés amoureux l'un de l'autre. Vraiment. Et nous avons des enfants qui sont ce que nous avons de plus précieux.

 

coming-out aux enfants

MAIS

 

J'ai envie que ceux que j'aime sachent qui je suis.

J'ai envie d'être authentique avec ceux qui me sont chers.

J'ai envie d'être compris.

J'ai envie d'être moi-même et d'arrêter de cacher ce que j'ai au fond de moi.

J'ai envie de montrer qu'on peut accepter d'être différent.

 

Cyrille

 

 

marié et homo: mon parcours

commentaires

Blue 29/02/2020 09:48

Je rajoutte... je 'ai jamais ressenti autant de plaisir, de sensations, de frissons que quand des hommes m'embrassaient.

Blue 29/02/2020 09:42

Bonjour à tous je me retrouve énormément dans la plupart des messages j'ai 46 ans je me considère comme bisexuel même si au fond de moi plutôt homosexuel j'ai deux garçons que j'aime de tout mon cœur et je suis marié depuis 10 ans avec une femme que j'aime profondément je n'ai jamais caché à mes compagnes precedentes ainsi qu'à mon ėpouse cette attirance et amour des hommes je sais que je suis sur les nerfs elle sait que j'ai des rencontres je suis sûr qu'elle ne le vit pas très très bien mais elle a toujours accepté car elle m'aime et elle sait qu'elle ne pourra pas me changer néanmoins le mal-être est constant et parfois assez ardu à vivre c'est très dur à vivre d'être dans le foyer d'un amant alors que de l'autre côté les enfants votre femme vous attendent c'est dur c'est culpabilisant dur de trouver cet équilibre ce bien-être en étant dissocié partagé entre deux vies deux mondes de sexualités. nous avons essayé des trio et échangisme mais cela nous comble honnêtement ni l'un ni l'autre même si sur le plan des fantasmes cela est très très excitant pour moi. j'en suis à rechercher un homme avec qui je peux tomber amoureux et au travail j'ai trouvé cet homme mais il n'est pas du tout attirè par moi à priori
je pense malgré plusieurs tentatives de rapprochement d'indices donnès, de signes. Histoire conforté sur le fait qu'il n'est pas amoureux de moi c'est dur cette situation c'est dur ce que nous vivons je pense qu'il faut faire confiance au destin et surtout ne pas mentir à ceux qu'on aime soyez honnête avec vous-même et avec ceux que vous aimez : c'est je pense le message que je voudrais donner ici et je voudrais remercier beaucoup l'auteur de ce site et tous les contributeurs car cela me fait beaucoup de bien et cette profondeur cette gentillesse de tout le monde, cette absence de superficialité est très très importante c'est vrai que jamais je n'ai autant frissonné Tremblé que dans les bras d'un homme ! Je rêve toujours au prince charmant... grindr m'apporte plus addiction, tristesse et frustration. Mais je n'ai pas envie de quitter ma femme car elle m'apporte énormėment, m'accepte ... pour l'instant... comme je suis... et il y a de l'amour encore dans ce couple. Mais souvent le matin, c'est dans les bras d'un homme que j'aime que je voudrais me réveiller.

S. 12/08/2019 14:15

Je suis dans une situation à peu près comparable à la vôtre. Je comprends ces tiraillements. Je les vis et les subis.

Marié depuis déjà des années, père de 2 enfants, je me suis marié par amour envers cette femme, certes. Parce que, oui, on peut aimer la présence de quelqu'un près de soi sans qu'elle ne nous fasse vibrer réellement sexuellement et intimement.

Mais, je dois bien me l'admettre aujourd'hui, c'était un peu par convenance, par désir de plaire à mes proches, pour faire une famille, avoir des enfants et mener une vie rangée.

Comme de nombreux autres hommes dans notre situation. On le sait.

Voilà qu'au mitan de ma vie, rendu dans la quarantaine, je ne peux plus faire semblant d'être comblé alors que je ne le suis pas. J'ai besoin de plus que d'une simple présence amicale à mes côtés. J'ai besoin d'un complice, d'une âme "frère" qui me fasse vibrer de tout mon être.

J'ai besoin d'être enlacé par un homme, comme je l'ai été dans mes premiers émois amoureux à l'adolescence.

Je n'ai d'ailleurs jamais vibré sexuellement et sensuellement auprès de cette partenaire féminine en 2 décennies de vie commune, comme j'ai vibré dans les bras des garçons avec lesquels j'ai pu faire l'amour à l'époque ne serait-ce que quelques minutes. C'est vous dire.

J'ai besoin de m'endormir contre le corps de mon homme. L'écouter me confier ses peurs et ses bonheurs. Poser ma tête contre son épaule, les jours où ça va moins bien sachant qu'il comprendra et m'appuiera. Enfoncer mon nez au creux de sa nuque pour m'enivrer de son odeur en frissonnant de désir. Le regarder avec admiration, fierté, passion et affection. L'embrasser, le caresser, lui faire l'amour et le laisser me faire l'amour. Me dire et le dire fièrement, c'est mon mec.

Bref, j'ai envie de me libérer, de m'épanouir.

Or de l'autre côté, je sais que je ferai sans doute de la peine à cette femme qui est ma partenaire de vie depuis plusieurs années, et que je ne souhaite pourtant pas faire souffrir.

Je poursuis ma réflexion et mes lectures. Celles que l'on trouve ici sont inspirantes, même libératrices dans bien des cas.

Je vous remercie et vous souhaite tous autant que vous êtes de toucher le bonheur, non pas du bout des doigts mais de l'enlacer à pleins bras et de l'embrasser à pleine bouche.

Ungar 26/09/2018 08:56

Bonjour je suis bis j aime couples voire trois très envie g 56a j aime être soumis aime tout fait tout je vous attends j habite revel31250

Claude Carrier 31/12/2016 19:50

Je suis homo depuis toujours. J'ai 80 ans. À 10 ans j'attendais le facteur et le laitier tellement j'aimais déjà les hommes. Je fuyais les sœurs de ma mère mais j'adorais mon père. J'avais 18 ans lorsqu'une fille m'a demandé pourquoi je ne l'avais jamais embrassée depuis les quelques mois que nous allions danser ensemble. Je lui ai carrément répondu que je n'aimais pas beaucoup les filles et que son frère aurait plus de chances de me séduire. Elle a rompu et m'a écrit qu'elle garderait notre secret. J'ai été plus prudent par la suite et n'ai jamais plus fréquenté que des garçons. Aujourd'hui je vis avec le même homme depuis 30 ans et nous sommes heureux et libres. Je dis que la fidélité consiste à revenir. Je ne sors jamais seul mais Serge va quelques fois au sauna et je dis tant mieux s'il passe un bon moment. Nous sommes un couple libre : JE suis le couple et SERGE est libre...hihi La vie est belle et nous nous aimons beaucoup. Il faut commencer par s'aimer soi-même avant de pouvoir aimer quelqu'un d'autre. Si l'homosexualité vous fait du bien, sans heurter qui que ce soit, vous êtes sur la bonne voie. ALLEZ-Y !!!

Forumhomo 16/02/2016 17:13

Ce n'est pas facile d'avouer son homosexualité quand on est jeune mais je ne serais pas imaginer comme ça doit l'être encore plus pour quelqu'un qui a fondé une famille et qui se dévoile comme ça du jour au lendemain, il faut un sacré courage, bravo.

jongens 24/07/2015 15:04

MERCI!! Merci pour ces lignes que je lis à présent et ce site que je ne découvre qu'aujourd'hui. J'aurais pu écrire ces mots tant ils sont le reflet de ma vie, ils collent à tout mon être. Moi aussi j'ai voulu faire(être) comme tout le monde, les copains, la famille, et puis c'était un non problème, oui j'avais envie d'embrasser certains garçons et plus encore , oui je suis tombé amoureux plusieurs fois de filles , eu des aventures, me suis marié car je l'ai aimé comme un fou, j'ai divorcé, j'ai eu deux garçons qui sont ce que j'ai de plus précieux...mais il y a ce manque, ce mal être, cette vie non aboutie, non comblée. Je suis droit, honnête , normal, pas moche du tout et plus jeune physiquement ( de 10 ans me dit on souvent) que ne l'indique mon âge réel. Mais voilà, je suis un sentimental , je rêve de trouver (enfin!) sur mon chemin un vrai amour réciproque, au masculin. Je ne sens pas du tout "pédé", dans le sens cliché. Il me manque juste un élément pour trouver l'équilibre. J'espère rencontrer cette personne encore plus fort aujourd'hui, sortir du placard pour profiter de la lumière , vivre MA vie et non plus celle de celui que j'ai construit au fil du temps. Être MOI ...Un luxe!

hylas 04/11/2013 23:44


Moi aussi marié avec enfants j'aime ma femme pardessus tout ainsi que mes enfants .


Mais j'ai tres envie d'une relation avec un homme .


Questions


suis je seul ?


suis je normal ?


je ne sais pas comment faire

teddy 27/10/2013 16:10


et surtout tu AS ENVIE de faire l'amour avec des hommes


et bon une femme, c'est pas un homme quoi, ...

un chemin d'acceptation de soi 27/10/2013 21:26



"des hommes"?


En ce qui me concerne, un seul est suffisant...



christian 28/08/2013 10:40


bonjour deja bravo pour votre rubrique que je viens de trouver au plus grand des hasards en cherchant des livres gays,de 2000 a 2010 j ai frequenter un homme marier apres notre troisiemes
rencontrent je suis tombe tres amoureux et lui aussi sans vouloir me l avouer ,il a fais construire a une heure d ou j habite et comme il etait routier parfois restais le WE chez moi sinon chaque
semaine c etais grandiose,j allais aussi chez lui voire sa famille,dont un enfant est homo ouvert alors que lui ne s acceptai  pas encore comme homo,notre relation a ete tres forte en
plaisir mais aussi helas en pleur (j etais tres jaloux )pas du tout de sa femme mais d autres hommes qu il pouvais rencontrer ailleurs (si)peur d attraper une maladie,nous avons eux des crises de
semaine ,mois et l ont revenaient l un vers l autre  pour recommencer notre folie,et j avais plus de 45 ans lui 5 ans plus jeune,j etais bien et pas bien et ca pendant 10 ans ,puis il a
acheter une maison a 400km pour faire pousser quelque chose forcement ce fut la prison 20 mois et la il m a demander d aller le voire chaque 15 jours,ce que j ai fais heureusement il etait a une
heure de route (quand meme)et ne voulais plus voire sa famille (j ai penser qu il la fais expres)pour se separer,donc je l ai acompagner dans ces 20 mois et aider avec un peu d argent,pour sa
sortit j etais la et pour  demenager la premiere maison qu ils ont vendue apres separation,et aussi aider pour le debut dans l autre maison a 400km,quand nous avons parler de l avenir,j ai
lui ai dit que je viendrais bien dans sa region (ou le travaille ne court pas les rues)mais bon j avais de l experience,et la ca  reponse fut ( non)car j allais le visiter chaque WE l
espionner,et il voulais vivre sa vie etre libre.ce faire plein de mecs,changer etc etc,forcement cela a ete pour moi un tsunamie,une catastrophe,tout ce temps partir en fumee,forcement j ai eu
une crise et j ai tout raconter a sa famille,puis je me suis enfoncer dans la tristesse,voila ca fait 3 ans je pense encore a lui de temps en temps,je sais qu il na pas d ami intime mais qu il
cherche,(gay romeo)et par ces voisins dont j ai encore quelque fois le contact,par contre pense t il encore a moi je ne sais pas,ma vie amoureuse est morte,je ne rencontrerai plus personne j ai
55 ans,ma vie professionels n ai guere mieux car pas heureux (alors que j adore mon metier)donc messieux les homos marier faite attentions quand vous rencontrer un homme si vous voulez avoir deux
vie je sais que cela n etais pas facile pour lui mais pour moi non plus.cela ma fais du bien de vous avoir ecrit et si il y a des fautes d orthographe excuser moi mais j habite l allemagne mon
pays maintenant depuis tres longtemps  et surtout de coeur,meme si j ai souffert,ce fut de belle annee  et  meme si avant j avais deja vecu avec quelqu un pendant 9 ans mais
lui representait mon pere alors que mario etais et sera mon seul grand amour merci