Un chemin d'acceptation de soi

  Il m'a fallu du temps pour accepter mon homosexualité. J'avais alors 35 ans, j'étais marié, des enfants. Ce n'est pas une situation simple... J'ai fait des rencontres, je me suis documenté, pour comprendre ce qui m'arrivait... Echanger avec des personnes dans ma situation. Comprendre comment j'ai pu me cacher la vérité à ce point pendant toutes ces années? Alors que je connaissais mes désirs, que j'avais tous les éléments pour comprendre qui j'étais.

J'ai rassemblé ici des témoignages, des références, des poèmes qui m'ont aidé. Si ça peut être utile...

CyriIIe

PS: le site s'enrichit des récits envoyés par les lecteurs.

Pour m'écrire / témoigner:

cyrille (escargot) un-chemin-d-acceptation-de-soi.com

 

_____________________

Pour être sûr de continuer à accéder à ce blog, enregistrez son adresse-racine: poemesgays.

over-blog.org

 

  Mon parcours

 

Aller à l'accueil du blog

Dernier témoignage reçu:

Mon éclosion

mon éclosion

 

Affronter ses peurs

"Il est préférable d'affronter une fois dans sa vie un danger que l'on craint que de vivre dans le soin éternel de l'éviter."
Marquis de Sade

 

En parler à quelqu'un...

Liens sur le thème "ex hétéro"

 

Dessins érotiques gays

Les lapins en peluche rêvent-ils de carottes électriques ? (dessins érotiques gays) :

bearwaterfish

 

recherche sur le blog par mot-clé

 

 

 

Partages entre nous (vos commentaires)

Vous pouvez échanger avec les autres lecteurs du blog via les commentaires. Voici les dernières discussions actives:
 
Titus18 juin 2017témoigner
Je vais vous expliquer mon histoire...j'ai rencontre un homme sur un site gay moi etant separe avec une fille de 16 ans et lui separe avec 2 filles une de 4ans et une de 3...nous essayons de nous voir quand on sait, cest a dire 1x par semaine ou 2 mais la situation est un peu delicate dans le sens ou personne est au courant. Son ex lui demande de garder les enfants quand elle travaille mais a son domicile a elle, ou quand elle l'invite a diner ou pour faire le jardin cuisiner et faire les taches menageres mais n'ont pas instaure de garde pour les enfants....il retourne ensuite a son appart pour dormir.....nous vivons une belle histoire mais une crainte de ma part s'est installee donc je sais pas comment je dois reagir.si quelqun connait la meme situation ce serait sympa de m.eb dire un peu plus merci
 
Anonyme74917 juin 2017Guérir de l'homosexualité
L'hommosexualité N'EST PAS UNE MALADIE ON N'EN GUERRI PAS ON EN FAIS LE CHOIX C TOUT ET PERSONNE NE VAS FORCER QUICONQUE A ETRE CE QUI POUR LUI EST "NORMAL". PERSONNE N'EST NORMAL ON EST TOUS DIFFÉRENT.
 
 
je lis avec attention les témoignages, je suis perdu voulant être moi et ne pas faire souffrir autour de moi...Les témoignages sont déjà anciens y a t 'il des nouvelles de Nathanael et des autres pour savoir la suite
 
Marco30 mai 2017Prêtre et gay
Bonjour Ermite, pourriez-vous m'informer sur ces Eglises en Belgique plus tolérantes envers les homosexuels?
 
 
 
 
Mon dieu que ça fait du bien de vous lire, j'ai 37 ans et autant d'années de souffrance, je me suis séparé de la femme il y a un an, nous avons eu 3 enfants magnifiques, depuis quelques mois je vis avec une femme formidable, mais à force de parler elle a su percer mon secret et ça m'a libéré, je l'ai par la suite annoncé à mes parents et à mon frere, je ne sais plus où j'en suis !! Si mon message est clair répondez moi, je souffre je ne sais plus que faire je suis torturé, suis je bi, suis je homo, pour moi je suis bi avec une attirance beaucoup plus forte pour les hommes....
 
Bonjour j'ai 55 ans marié 4 enfants. Et après de nombreux plan sexe gay j'ai fait la connaissance il y plus d'un an d'un homme de 51 ans qui vis avec un homme. nous nous sommes rencontrés sur un site gay et depuis nous vivons le grand amour. Pas un jour sans sms et les week-end sans sont longs. Par contre nous nous voyons 1 à 2 fois par semaine et c'est un pur régal. Je sais que cette relation restera une relation d'amants car il adore son compagnon avec lequel il vit depuis 8 ans. Mais quel bonheur de se voir , de s'embrasser , se caliner , causer , rire et faire l'amour.Je vis avec cet homme une relation amoureuse homosexuelle forte et intense. Et c'est super beau d'autant que je ne pensais jamais vivre ce que je considère comme le summum de mon homosexualité : aimer un homme qui m'aime. Mais je suis réaliste et je sais qu'un jour il faudra l'oublier. Mais oublie-t-on vraiment un amour? Didier
 
Bonjour,
Témoignage touchant et bouleversant !
Vraiment...
La gorge nouée et le regard trouble, j'écris ces quelques mots pour vous dire tenez bon, courage vous êtes sur le bon chemin : le vôtre !
VIVEZ JUSQU'A LA FIN QUOIQU'IL ARRIVE !
 
Bonjour,
je suis gay et amoureux d'un homme marié et deux enfants. Votre témoignage fait écho en moi et m'interroge sur la situation de mon amant et s'il souffre tout comme vous de la situation.
Je commence à souffrir également de la situation car je sais que plus le temps va passer plus il me sera difficile de le quitter.
Cette semaine nous nous sommes disputés sur un malentendu mais en arrière plan pour moi il y avait cet intention de le quitter mais cela est déjà bien difficile à faire et même à l'imaginer.
Je vous souhaite du courage surtout celui de vivre pour vous donc une vie qui soit la vôtre !
cela demande courage et énergie mais au final vous gagnez beaucoup en liberté et enfin vous pourrez être !
portez vous bien !
"J’avais presque 37 ans le jour où j’ai décidé de faire mon coming-out. Ma situation était un peu délicate au moment des faits puisque j’étais marié et père de 2 enfants, un garçon de 14, une fille de 12 ans et au chômage.

J’ai toujours su que j’étais homosexuel je ne me suis jamais posé la question afin de savoir si j’aimais les garçons ou bien les filles : je suis homo. Il m’a fallu 37 ans pour l’accepter vraiment. Mais j’attendais la personne qui serait le facteur déclenchant et c’est arrivé. J’ai alors décidé de tout dire à ma femme, ce jour-là on a pleuré tout les deux pendant des heures et on a parlé comme jamais on ne l’avais fait, elle l’a accepté parce qu’elle a compris que j’étais comme ça et qu’elle ne pourrait rien y faire, mais avec beaucoup de tristesse et avec le sentiment d’avoir été trahie. Elle m’a proposé de continuer a voir mon ami tout en restant avec elle, enfin elle m’a fait tout un tas de propositions pour que l’on puisse rester ensemble, je les ai toutes refusées. J’avais envie de vivre ma sexualité pleinement et surtout je n’avais plus envie d’avoir des rapports sexuels avec une femme. Cette décision a été très dure pour moi, de quitter mes enfants et ma femme avec laquelle je m’entendais si bien malgré mon homosexualité !!!

Le conseil que je pourrais faire a ceux qui veulent faire leur coming-out c’est d’être patient et attendre le moment opportun (je crois qu’il n’y a pas d’âge pour cela) et surtout d’être sincère dans cette démarche pour être finalement en accord avec soi-même.

Aujourd’hui je suis heureux."

Par Laurent, 37 ans

commentaires

Jyp 18/10/2016 18:31

Bonsoir Laurent

Je suis heureux que tu puisses vivre ta vie pleinement sans te mentir.
Jai 56 ans et jai laisse deja certains messages de douleurs, de revolte de faux acceptation de moi.
Aujourd'hui je veux laisser une trace de moi et de mes ressentits.
Apres une annee de psy pour comprendre, accepter, admettre la realité, je suis de plus en plus mal et si je me diais aujourdhui de quitter cette terre je serais soulager.
Plus de secret a trainer et plus de fardeau.
Il y a deux ans j ai rencontre un etre merveilleux, un ami un confident un garcon remarquable que j aime . Tous les 2 nous nous aimons mais je ne pourrais pas quitter ma famille.
Je suis marie et pere de famille de 2 enfants que j aime.
Nous sommes fusionnels et je ne veux pas leur faire de mal. J ai deja subi avec mon pere et je ne veux pas recommencer.
Admettre la realite et se dire que l on aime un garcon, je l ai admis mais j aime aussi les femmes. Il me manque le mot Amour que je n ai plus depuis des annees .
Alors que faire. Choisir sa vie et se taire ou souffrir.
Je ne sais plus et jai peur . Pas de réponse
Je vous embrasse
Jy

trégor 08/03/2013 21:34


Salut Franck,


 


Es tu toujours sur le site ? j'aimerais correspondre avec toi!


 


Bises

Franck 11/08/2011 21:59



Bonjour Lemaitre,


Je te comprends. Sois courageux. J'ai moi-meme fait une croix définitivement sur un homme marié que j'aimais plus que tout. Après plusieurs périodes de doute et de multiples séparations suivies
de réconciliations, j'ai compris que ce n'était plus la peine. Je me suis arraché le coeur mais j'ai pris la bonne décision. Personne n'a le droit de faire 'attendre' quelqu'un. C'est très proche
de la manipulation.


Maintenant, je suis seul. Je ne suis pas heureux, mais je ne suis plus malheureux à attendre, me morfondre pour quelqu'un qui, en fait, était très bien installé dans sa double vie où il avait
TOUT en meme temps. Je ne détaillerai pas mon histoire, mais j'ai fait beaucoup d'efforts et de sacrifices pour cet homme. Rien en retour. Pratiquement que des 'entrevues' rapides, de temps en
temps, le soir, la nuit. J'en ai beaucoup souffert. Il le savait mais il n'a rien fait. Il préférait me garder en m'en faisant payer le prix. Lui n'a rien payé. Le beurre et l'argent du beurre,
en détruisant un bon garçon comme moi....


Je me relève peu à peu. Mais les dégats sont très importants. Je suis blessé profondément. On a joué avec mes sentiments. Il gaché un mec bien. Démoli. Détruit. Anéanti. Pour satisfaire ses
propres 'reves', ses propres envies, sans penser à ma sensibilité.


Je passais par ici par hasard, j'ai voulu réagir à ton commentaire.


Fuis. C'est le meilleur conseil que je puisse te donner.


Pardon pour les accents circonflexes, mais je n'ai pas réussi à les taper dans le cadre dédié.


 


Franck, un homme brisé.



Jean François 08/09/2016 20:34

J'admire ta franchise rien que de te relire c'est comme ci je te connaissais. Je sjis dans le meme cas

lemaitre 11/08/2011 19:10



Je vis une relation homosexuelle avec un homme marié depuis 3 ans. Nous nous AIMONS et envisageons un avenir ensemble! Mais hélas mon Pierre n'ose pas avouer à son épouse et mère de
leurs 3 enfants de 21,19,17 ans qu'il mene une double vie car il à très peur de Nathalie avec qui il est en couple depuis 22ans. Pierre est né le **.**.196*, il me demande
d'etre patient, ce que je fait depuis 2,5ans. J'aimerai tant que son épouse soit au courant et qu'elle mette un terme à sa vie de couple et de parents. Mais comment? Sans que se soit ni moi.meme
ou Pierre qui lui avouerait, car je ne voudrait pas perdre L'HOMME DE MA VIE et pour ma part personne de mon entourage n'est au courant,là aussi Pierre me demande
d'attendre...(J'ai moi.meme étais marié et suis pére de 2 garçons 15et14ans. Je suis divorcé depuis 13ans pour d'autres raisons,ce n'est pas mon Homosexualité qui en est la cause). Je vous en
prie aidez moi afin que Nathalie soit très vite au courant et que Pierre vive sa vie avec moi et à mon domicile.Je ne veux pas le perdre donc ne comptez pas sur moi pour lui
poser un ultimatum,j'ai déjà essayé et celà à failli virer au vinaigre mais il est revenu par Amour pour moi et c'est delà qu'il m'a dit de l'attendre!



un chemin d'acceptation de soi 11/08/2011 19:15



Bonjour,


Merci pour ton témoignage. Comme je comprends tes souffrances. La souffrance d'un homme amoureux.


Amitiés


PS: Je me suis permis de changer les prénoms et de retirer la date de naissance de ton amant.



matrix 23/07/2011 14:29



bonjour


je suis un homosexe et je suis à la recherche d'une solution efficace pour me faire guérir de cette maladie qui m'a accablié toute ma vie. matrix



un chemin d'acceptation de soi 23/07/2011 16:02



une méthode complète pour
guérir de l'homosexualité


Amicalement,


CyriIIe



14 141 29/11/2010 15:04



La nécessité de partir est parfois la plus forte... je suis parti un 01 juin, il y a un peu plus de 4 ans, mais je n'ai pas pu me résigner à laisser mes enfants. Je me suis battu et réussi à
avoir une résidence alternée pour mon fils et une résidence principale pour la fille. N'ayez aucune culpabilité à réclamer la garde de vos enfants. Je sais que c'est difficile et douloureux mais
nos choix de vie ne doivent pas nous rendent coupable d'abandon envers nos enfants. Vous avez été père et vous le resterez à vie. Vos changements de vie, de compagne (compagnon) sont des épreuves
lourdes à porter et ne doivent en rien vous faire courber l'échine devant la société et encore moins devant l'ex-compagne (ou ex-compagnon) qui cherche à se venger en prenant les enfants en
otage. N'ayez honte et soyez fort même si parfois les doutes et les douleurs vous secoues! 



Jean-Yves 22/07/2010 00:33



Quand je lis tous ces commentaires ces tranches de vie cela me permet de me sortir la tête hors de l'eau. Je suis rendu déjà à 50 ans et j'ai toujours su que j'étais gay. Je suis marié
père d'une belle jeune femme aux études à l'extérieur et demain cela fera 13 ans que j'ai un copain secret que je vois qu'à l' occasion. 


La vrai raison que j'écris ici c'est que je me sent sombrer étouffé par ce que je suis réellement au fond de moi j'ai besoin de sortir de ma coquille mais quelque chose me retient. Probablement
la honte et surtout la peur de rendre les autres malheureux autour de moi ... me voilà encore à me sacrifier pour les autres.


Comme dis mon copain il n'y aura jamais de moment idéal pour quitter ma femme  ou bien pour dire  que je suis gai à ceux que j'aime. besoin d'aide pour faire ce bout chemin.


Merci pour les commentaires et les histoire de vies qu'on peut lire sur ce site.



Richard 07/06/2010 00:42



slt à tous, Laurent, ton témoignage serait pour moi la situation idéale. J'ai 44 ans marié et 2 ados de 13 et 16 ans. Ce lourd secret , je ne veux plus le porter comme ça. Je viens de faire mon
premier coming out à un ami d'enfance, c'était un moment magique, très bien passé. Je n'ai pas de petit ami, mais je me demnde si ce ne serait pas mieux comme ça pour franchir le pas...


J'hésite à me lancer cet été, et j'espère le faire car je n'aime pas mentir à un être avec qui je partage 2à ans de vie, et plein de belles choses aussi.


voilà, en tous cas merci Laurent, et aussi mer ci à toi Cyrille !!!



nico 31/05/2010 09:56



je vis av un garçon ki ne s accepte pas.il vient de partir avec une fille et me laisse la en plan.Il é très méchant je ne c plus quoi faire je suis impuissant de la situation.Combien de temps
pour s 'accepter ???merci



chris 07/12/2009 15:53


bravo , moi je n'ai jamais réussi à franchir le pas


lobou 21/08/2007 21:14

j ai aussi vécu la même chose suivi d un divorce encore douloureux , j avais 44 ans mon ami 29 ,nous sommes tjs ensembles mes enfants vivent très bien cette sitution,ils ont aujourd hui 21,19,17 ans , j ai tjs voulu être sincère avec eux mais lors de mon comingout cela aété fort douloureux... mais maintenant c est bien cela fait 7 ans...Alors courage à ceux qui hésitent mais choisissez le bon!!  Lobou

marc 06/08/2007 09:28

Ton histoire,est mon histoire,ce qui m'a terriblement ému,en lisant ton récit.Avec deux variantes,j'ai "osé"passer à l'acte,à 38ans,j'ai 2 filles (qui savent..)et j'ai rencontré le garçon avec lequel je vis (merci le minitel.. à 45ans..lui 22,et cela dure depuis 20ans.Je suis heureux,mais non seulement à l'inverse de toi,ma femme sentie également trahie,a été ètrèmement dure,mème vache,chantage..etc alors j'ai tout dit à mes filles,à mes amis,sur mon travail.Les" bons"sont restés,les autres partis,mais c'est le prix à payer.Merci à toi amicalement.Marc

Papillon 05/08/2007 10:03

je crois également qu'il n'y a pas de meilleur moment pour faire son coming out que celui qu'on a choisi. ça peut prendre du temps, c'est à chacun, s'il l'estime nécessaire, de "dire" ce qu'il "est".