dessinateur
cheminement
témoignages
cogitations
bonus
un forum pour échanger
ce que vous trouverez ici
marié et homo: mon parcours

des textes qui m'ont aidé

des poèmes

s'accepter homo

Marié mais gay: choisir?

Père divorcé gay: être enfin soi!

Amant d'un homme marié



Marié et homo, je fais quoi de ma vie? Mes réflexions, mes choix...

être gay

être bisexuel

coming-out



films

romans

billets selon l'humeur



forum ex hétéros


Un chemin d'acceptation de soi

 

bonheur de sortir du placard

Il m'a fallu du temps pour accepter mon homosexualité. J'avais alors 35 ans, j'étais marié, des enfants. Ce n'est pas une situation simple... J'ai fait des rencontres, je me suis documenté, pour comprendre ce qui m'arrivait... Echanger avec des personnes dans ma situation. Comprendre comment j'ai pu me cacher la vérité à ce point pendant toutes ces années? Alors que je connaissais mes désirs, que j'avais tous les éléments pour comprendre qui j'étais. J'ai rassemblé ici témoignages, références, réflexions, poèmes... Si ça peut être utile...

Je vous propose de commencer par lire quelques mots sur mon parcours. Ensuite, puissent les témoignages reçus des lecteurs vous donner autant qu'à moi force et inspiration. Si le sujet de l'accep- tation de sa propre homosexualité vous intéresse, voici deux textes qui m'ont aidé:

Si vous aimez la poésie, c'est ici. Le reste du blog, je vous laisse le découvrir par vous même... Le site est présenté de façon particulière, les touts derniers articles sont là

Bonne lecture ...

Cyrille

Pour m'écrire / témoigner:

cyrille (escargot) un-chemin-d-acceptation-de-soi.com ou formulaire de contact

Aller à l'accueil du blog

Plan du blog

 

Abonnez-vous

pour être averti des nouveaux articles publiés.
 

"Il est préférable d'affronter une fois dans sa vie un danger que l'on craint que de vivre dans le soin éternel de l'éviter."
Marquis de Sade

_____________________

SOS Amitié - Un mal des mots- 0238622222

_____________________

Liens sur le thème

"ex hétéro"

 

_____________________

recherche sur le blog par mot-clé

 

 

_____________________

Dessins érotiques gays

 

un lapin après l'orgasme

 

_____________________

Rechercher un mot sur le site ...

Articles les plus lus

Et si on pouvait ne plus être gay juste en poussant un bouton ...
Guérir de l'homosexualité
deux hommes s'embrassent sur la plage
les garçons de la plage (je cède à mes pulsions homosexuelles)
un homme embrasse sa femme en rêvant de deux gays
Peut-on faire l'amour avec une femme quand on est homosexuel ?

 

un mec à poil mate un autre mec après la douche
Homme marié, comment j'ai géré mes désirs homosexuels (différemment au cours du temps)
Chérie, je suis gay
Je viens d'avouer à ma femme que je suis gay

 

Partages entre nous (vos commentaires)

Vous pouvez échanger avec les autres lecteurs du blog via les commentaires. Voici les dernières discussions actives:
 
Bonjour ,

C'est si difficile a lire tous vos commentaires.
Je suis désemparée, mon mari m a avoué son homosexualité il y a 6 mois , nous sommes toujours ensembles malgré "quelques dérapages" de sa part . Nous avons 2 enfants , nous sommes mariés depuis 11ans . Toujours été d'une extreme complicité , toujours a faire les choses ensembles ( voyages , sorties, sport ). C est très difficile , je l aime comme au 1er jour et sans lui ma vie n a aucun sens , j ai mal tres mal , mais sans lui j aurais encore plus mal ....
 
Alors , je vous explique j'ai découvert que mon père est HOMO ce qui est pour moi inacceptable désoler mais je n'arrive pas à passer outre je n'étais pas homophobe mais quand c'est votre père qui déchire votre famille et surtout ma mère je deviens une fille qui déteste ces personnes-là . Je reviens à mon histoire ma mère à découvert des choses à propos de mon père déjà un peu efféminer de base alors que ma mère lui dit d’arrêter car elle aime les hommes virils ... soit jusque-là sa passe. Une fois , je voulais aller dans la chambre de mes parents car je devais récupérer mon chargeur je découvre (suite)
 
Killian08/11/2017Guérir de l'homosexualité
(...) Ma mère à pleuré quand elle a su que j'étais gay... je pensais qu'elle était déçus de moi et elle m'a dit : "tu vas devoir souffrir pour qui tu es. Tu vas devoir te battre pour aimer... Tu t'en rends compte ? T'aura pas une route facile..." et j'ai compris qu'elle m'aimait pour qui j'étais... Je sais pas vraiment pourquoi j'écris ce roman... Peut-être parce que j'ai juste envie d'être traité comme un être humain ? (...)
 
Melchicedech08/11/2017Prêtre et gay
Merci pour ce blog.
Je trouve enfin ce que je cherche depuis tant d'année. Je suis prêtres catholique et gay et j'aimerais connaître d'autres confrères identiques avec qui pouvoir parler et ne plus rester dans ma solitude voir se connaître plus et pourquoi as se rencontrer
 
Je suis emu de te lire
C est exactement par toutes les etapes où je suis passé.
Merci pour ce très beau temoignage
Thierry

 

 

Une voix au fond de moi:honte

"Ne le dis à personne
Tais-toi. Garde ça pour toi
T'as pas envie qu'les autres se moquent
C'est intime ça n'est qu'à toi

D'ailleurs nul n'est au courant
chacun son jardin secret
Si tu le dis c'est dégradant
Il faut savoir rester discret

Comme les copains mater les filles
Et faire ce qu'on attend de toi
Tes parents sont fiers que tu te maries
C'est pas compliqué tu vois"

Facile de taire qui on est
Rester vaincu par la honte
Oublier ses rêves et la fierté
D'exister dans ce monde


Une autre voix têtue celle-là

A marre de subir cette violence
De ne pouvoir être moi-même
Veut mettre fin à cette souffrance
Et dire que c'est les hommes que j'aime

CyriIIe

  d'autres poèmes gays

commentaires

Lacheteau Alain. 19/10/2017 09:53

J aimes les poèmes gay.
Je suis berger.maçon.
Blog cobralain 13.

Lacheteau.alain. 12/10/2017 07:54

Je suis poète et je recherche la poésie gay
Je suis gay berger et maçon.

géraldine 25/10/2015 22:45

https://www.youtube.com/watch?v=2YpbXUsIpEc Ma petite contribution pour vous soutenir : un diaporama de ma composition que m'a inspiré une très belle chanson de mon chanteur préféré.

géraldine 25/10/2015 22:51

Mon lien ne semble pas accessible sauf si copié-collé sur Google.
Pour votre recherche sur you-tube " Le lac des brumes" Hervé Vilard par Géraldine. https://www.youtube.com/watch?v=2YpbXUsIpEc Cordialement

JeanChri 05/10/2015 09:58

Merci pour ce témoignage.
Je me retrouve complètement dans ton parcours.
J'ai fait mon coming-out il y a peu de temps et je ne le regrette pas.

Alex C Clarke 11/02/2015 13:40


Le lien précédent ne fonctionnait pas. En voici un autre. 


Encore merci pour avoir partagé vos sentiments ici. C'est une belle leçon...

Alex C Clarke 11/02/2015 11:28


Bonjour, Je suis auteure de romans gays et je faisais des recherches sur comment dire à ses enfants qu'on est gay. Je suis tombée par hasard sur ce site et je me trouve déchirée par vos
sentiments à tous. Ces textes sont magnifiques mais pleins de douleur. Je me suis permise de mettre sur ma page Facebook le lien vers votre site. J'aimerais tant que les gens se rendent compte
que toute cette peine et cette souffrance pourraient être évitées si seulement le monde avait l'esprit plus ouvert. Car toute cette souffrance qui semble vous déchirer n'aurait pas lieu d'être
 si à l'adolescence vous n'aviez pas eu à vous cacher.


Je vous envoie plein d'amour

Laurent 03/02/2015 08:47


Pour Ludovic, l'homme de ma vie......
Mon âme, mon moi, mon autre…


Avec tout mon amour




 


Avec toi, j’ai découvert le vrai sens des mots


La fusion des âmes, la connexion des  peaux


Une déferlante de sentiments insoupçonnés


Qui m’ont un jour amené à  me dévoiler


A toi, homme tout comme moi marié…


Qui à présent tout mon être fait vibrer


 


Les jours passent, la vie s’égrène et pourtant


Mon amour nouveau, pour toi va grandissant


Et même si dans ma tête tout est confus


A présent, sans toi je me sens perdu


 


Oui, nous sommes deux hommes qui s’aiment


Et aujourd’hui encore c’est souvent un problème


Surtout lorsque l’on a femmes et enfants aimants


De vouloir par amour et pour exister vraiment


Changer de vie publique du jour au lendemain


En laissant les siens dans la souffrance et le chagrin


 


Faut-il pour nous garder toute la vie 


Ce lourd fardeau qui nous meurtri


Ou bien décider  aujourd'hui


D’assumer cette nature non choisie ?


Ludovic 03/02/2015 08:29


je suis particulièrement touché par le dernier commentaire car j'en suis l'objet. Oui nous sommes deux hommes mariés aux parcours semblables. notre rencontre est ce qui m'est arrivé de mieux.
Grâce à toi je grandi. merci. Je t'aime

Filou 02/02/2015 22:48


Avez vous un jour déjà pleuré?


D'amour pour l'être que vous aimez?


 


Car vous savez celui-ci voué


A n'être vécu que caché


 


Pleurer d'amour c'est déchirant


Et quand je pense à mon amant


 


C'est en larmes  que je fonds


Oui, car aujourd'hui  deux garçons


 


N'ont pas le droit d'abandonner


Au seul prétexte de s'aimer


 


Femmes et enfants dans leurs maisons


Pour aller vivre ailleurs leur passion


 


Avez vous un jour déjà pleuré?


Quand dans les yeux vous regardez


 


Celui pour qui vous seriez prêt


Votre sexualité à assumer


 


Aujourd'hui moi, je pleure d'amour


Avec cet homme qui un jour


 


A su me voir tel que je suis


Et qui pourtant n'a pas fuit


 


 


 


 


 

JIJI 17/10/2014 17:49


Bonjour


Merci pour ce meirveilleux poème. Je rejoins cette communauté depuis aujourd'hui et je suis fier de partagé mon expérience sur ma première page d'écriture.Il résume ce que je vis actuellement.
J'ai 53 ans, marié et deux grands enfants. J'ai accepté mon homosexualité depuis peu grâce à un jeune formidable qui a connu ce chemin. J'ai la chance deux partagies ma vie entre Paris et
province pour vivre quelques moments de bonheur. Je viens de tomber sous le charme de mon masseur mais l'histoire restera que pendant les massages, il est en couple et je le respect. Mais il
reste que je ne peux pas quitter mon épouse, fragile et surtout je me suis promis de ne pas faire souffrir mes enfants comme je l'ai vécu avec mes parents avec cette souffrance qui me poursuit.
Je ne recherche pas le sexe proprement dit mais la tendresse, les calins que je n'ai plus depuis tres longtemps,  l'amour certe mais le bel. Merci

michel 13/06/2014 21:19


Bonjour à vous tous.


J'ai le goût de partager mon témoignage à mon tour. Il y a 2 ans, je suis tombé sur ce site par hasard en cherchant des façons de m'accepter. J'avais 53 ans et j'étais marié depuis 28 ans,
père de deux grands enfants. J'ai toujours su que j'étais homosexuel, mais je ne pouvais simplement pas l'accepter. Mais, les enfants étant partis de la maison, la tension était devenue
insupportable dans mon désir de partager ma vie avec un homme. La lecture des différents témoignages m'ont fait pleurer, mais aussi forcé à enfin sortir du placard. Une année difficile, seul, à
rencontrer des hommes qui n'en avaient que pour le sexe. Moi, je cherchais l'amour...  et je l'ai trouvé. J'ai rencontré mon amoureux sur internet: même parcours que le mien. Après 3
semaines de fréquentations, nous déménagions ensemble, et dans quelques mois, à peine deux ans, jour pour jour, après notre rencontre, nous allons nous marier.


Moi qui m'étais caché durant toutes ces années, j'ai été surpris que mon entourage ait si bien accepté mon homosexualité. Exactement la même chose pour mon amoureux. Nos quatre enfants nous
servirons de témoins lors de notre cérémonie de mariage, et nos 10 petits enfants seront présents.


J'écris ce témoignage pour inciter ceux qui hésitent encore à se dévoiler à le faire. C'est le plus merveilleux cadeau que je me sois fait.


Bon courage!


Un gai Québécois heureux!

Distribution de prospectus Paris 12/05/2014 17:33


Merci pour le travail que vous faites sur ce blog qui contient pas mal de bons articles. 

hayot 21/11/2013 03:09


Je viens de faire connaisance avec votre site.


Voilà j'ai 58 ans et viens seulement de l'annoncer à mon neveu.


J'ai été abusé sexuellement à 11 ,12 et 17 ans.Je n'ai jamais voulu reconnaitre mon homosexualité.


Maintenant comment vivre cela?


Bien à vous, Alain

rencontre gay 27/03/2013 12:59


Touchant ce poème, merci de le partager

Anonyme 14/02/2013 13:41


J ai oublier mon addresse


 


guamine2@hotmail.com


 


j attend de vos photo et email et peut etre on aura rencontre


 

anonyme 14/02/2013 13:39


Super


 


Jaimerais cela recevoir des beaux mots comme cela je suis si timide

kiki 06/05/2012 12:10


Un jour j'avais voulu prendre vos écris (que j'ai aimé) et le chanter.


Mais tout compte fait j'ai


 préférer m'abstenir (respect) car ma chanson, suivant sa propre pensée à
soi-même,


peut faire passer un message


en terme de philosophie.


Pour ce XXI ième seècle


Ecrit et composé, Octobre 2007 et chanté par jacky


 youtube 


             Titre de la chanson :


« Les vérités
qui nous font vivre »


1er


J’ai décidé de prendre le monde avec ma volonté


Et de donner dans un élan tout ce que j’aime.


J’aime tout en y contribuant un avenir oui chaleureux.


Rien ni personne ne me contribuera ou me détournera.


Ma volonté n’est pas de contredire mais d’enrichire ;


Un ciel que j’observe qui me dit et où je dois aller.


Refrain


Ca fait du bien, bien-sur la vérité.


Elle est la seule pour nous qui nous fait vivre


Même si l’on se cache, elle sera là oui toujours devant nous,


Alors on’ne’se renfermera jamais et tout en nous aimant.


2ième


Lorsque j’observe, je dois aller bien en avant du tout.


Je constate qu’il faut agir si je dois être un bon sortant.


Toutes mes chansons m’assurent un bon rayonnement


Pour vivre heureux et tranquille par toutes ces envolés.


Je vous dis ma vérité même si je suis déçu sans rien


Ma vérité était, ma vérité, ma vérité sera oui pour toujours.


Refrain


3ième


Ma vie ne me demande rien si ce n’est oui que d’être


Je suis un Etre diversifié qui aime tout sans rien voler.


J’ai toujours su donner sans jamais avoir eu oui de retour,

clarisse 06/04/2012 17:26


beau poeme 

jean-philippe 06/10/2011 19:47



Un poème touchant qui en dit long ! La société actuelle a tout de meme un peu évolué mais ...il reste encore du boulot !Je salue votre blog !



Did 18/09/2011 11:40



Bravo pour ce poême très très bien écrit. Je comprends votre détresse et je compatis, même si je ne vis pas la même situation.



nicole 26/06/2011 06:59



ton poeme est magnifique sa va m aide avec un ami 



rosinda 13/06/2011 00:24



je n'ai rien contre l'homosexualité. Pour moi, ce n'est pas une maladie ou une anomalie de la nature. Autrefois, on se servait des rapports sexuels entre femme et homme juste pour servir la
pérénité de l'espèce humaine mais l'homosexualité faisait partie de l'instruction que l'on donnait aux plus jeunes dès l'âge de la puberté. Et personne ne s'en portait plus mal. Maintenant les
couples hétérosexuels ne sont pas non plus une anomalie de la nature. Je crois qu'il faut être tolérant envers chacun. La normalité n'a aucune signification. Un enfant handicapé est considété
anormal par rapport à un autre parce qu'il ne peut pas faire tout ce que l'autre fait.... Et alors... Où est le PB, nous ne sommes pas des clones. Les différences entre chacun et les façons de
penser ou de vivre amènent vers un chemin qui est pour moi le plus important : donner un sens réel au mot "humain". Ne pas être une parodie mais s'accepter et s'aimer avec nos différences et nos
richesses.


Amitié


Régine (pseudo : rosinda)



kiki 15/04/2011 13:19



Superbe et tellemnt Vrai! Je me vois...C'est aussi mon histoire!



Franck 19/01/2011 19:31



Je suis l'amant d'un homme marié. J'ai laissé un long post à ce sujet.


Faire souffrir ceux qui vous aiment en le disant? Quelle auto-flagellation. Ils vont sans doute souffrir d'avoir vécu dans une illusion. Mais ils devraient comprendre.


Je n'ai pas le moral, je ne m'étale pas.


Franck, un homme sincère mais épuisé par tout ceci.



Ricou 19/01/2011 11:44



Salut,


vieux sujet mais toujours d'actualité pour nombre d'entre nous ...


Je partage l'avis de ceux qui ont dit qu'il est difficile de dire la vérité aux gens qu'on aime, non pas pour soi mais bien pour eux, pour ne pas les faire souffrir... C'est vrai qu'un jour ça
arrivera si l'on veut pouvoir avancer mais on recule souvent longtemps.


C'est bon en tous cas d'avoir des témoiganges d'autres comme nous qui ont les mêmes questions, les mêmes soucis ...


On devrait échanger nos mails non ? Je laisse Cyrille décidé comme c'est lui le patron ici ^^ En tous cas je recherche des amis comme vous, et ce n'est pas sur les sites de rencontres gays que ça
se fera facilement.


Bisous à tous



CyriIIe 19/01/2011 14:46



Je suis bien sûr ravi que ce site soit l'occasion d'échanges dans les commentaires. Si vous souhaitez contacter l'auteur d'un com', vous pouvez le faire par mon intermédiaire (vous m'autorisez à lui transmettre votre mail). Vous pouvez aussi vous inscrire au
forum EX HETEROS, qui permet pas mal de
discussions dans un cadre privé. Amitiés.



eausauvage 24/12/2010 13:48



Je t ai laissé un commentaire , mais je ne suis pas sur qu'il soit passé .


J'ai parcouru avec beaucoup de plaisir ton blog qui m'a fait un bien fou , m'a rassuré sur mes décions récentes .


Se sentir moins seul, savoir que d'autres vivent la même chose, c'est rassurant , c est bon . Alors merci à toi


Je te souhaite un joyeux Nöël.


Philippe


 



clodio 10/08/2010 23:30



Bonsoir,


A Christophe, j'ai lu ton commentaire, et tu sais ta famille te soutiendras, car elle t'aime et te comprend, ce que tu as fais est très courrageux, c'est ce que l'on à put me dire bien des fois,
alors un conseil ne change pas, ta femme est surement très intelligente, comme la mienne, elle te protège en somme, et à ta façon tu prendras soing d'elle quand elle en aura besoin, tu vois ce
soir il y avait mes meilleurs amis à manger, et j'ai aussi invité ma femme il y avait mes enfants et nous avons passé un super soirée. Tous n'es pas simple, je te l'accorde, il faut bien souvent
composé, mais cela paye un jour. Ton ami à surement eu peur, peut-être qu'il reviendra?? je te souhaite beaucoups de réussite dans ta démarche, ce sentir bien dans sa vie est important, nous
portons tous notre fardeau, il faut juste vivre avec. Je me sent bien avec mon ami, même si parfois il y a des moments de tension, mais quand il y a de vrai moment de bonheur, je les vies à 300%.


bises et bonne continuation, la famille est importante pour le bien être, je donnerais mon coeur pour mes enfants, ils sont du bonheur en concentré pour moi.



Christophe 03/08/2010 09:25



En l'espace d'un mois, j'ai fait mon c.o. à mes parents, à mes deux enfants et quitté la maison familiale. L'ami gay qui devait m'épauler a pris peur de ma situation mais j'ai (tjs) la chance
d'avoir une épouse formidable et intelligente (bcp pus que lui en tout cas). Le mot est : Courage, parce qu'il en faut, et je me sens pris dans une tempête, un vide. La tempête "lave" le ciel, je
l'espère car c'est l'espoir d'une vie différente mais juste qui est la motivation de cette décision. A cet instant précis, j'ai le sentiment que je quitte une vie d'"hétéro ordonnée" pour une
autre vie d'homo désordonnée". Ce qui est incroyable, c'est que ma famille me soutient malgré le mal que je lui fais alors que je pensais obtenir de l'aide de cette "nouvelle" vie... A méditer



clodio56 26/07/2010 23:19



bonjour à tous,


j'ai beaucoups à dire sur le sujet, car j'ai franchis le pas à l'age de 33 ans, j'en est 41 bientôt, marié et deux enfants, je ne suis surement pas le 1er ni le dernier, cela n'est pas
façile, je me suis torturé l'espris bien des fois, et je me le torture encore, même si j'ai mes enfants 1 week sur deux, et pendants les congés scolaire, mon ex-femme à été super intélligente, et
je l'en remercie, elle n'a rien fait pour me séparer de mes enfants, j'ai une fille de 12 ans et un ptit gars de 5 ans, si vous saviez comme je les aimes. je suis parti vivre avec M alors que mon
fils avait 6 mois, impossible de tout expliqué c'est trop long!!!! mais nous vivons du mieux que l'on peut, et aussi bien mes ptits lou que ceux de M viennent à la maison, nos enfants nous ont
dit que l'on ne devait pas JUGER l'orsque l'on a annoncé notre homosexualité, quel grandeur d'âme.


beaucoup de notre entourage sont informé de notre couple, et l'accepte, M à plus de mal que moi, pour ma part il y a des personnes à qui je ne le dirais jamais, (quelques personnes dans mon ets
par exemple).


De partir ainsi, à permis aussi à mon ex-femme, de refaire sa vie, avec un autre homme, nous avons de bonnes relation avec mon ex, elle sait que je ne la laisserai jamais, et que si elle à besoin
je serais toujours présent. Cela à été très douloureux pour elle,  j'en suis très conscient.


juste dire aussi que je suis MOI, je ne suis Claude et c'est à mon avis le plus important.


bon courage pour toutes celle et tous ceux qui ose, on ma dit que souvent que j'avais été très courageux, et que j'avais du beaucoup souffrir.


bises   


Claude



Eva 30/05/2010 21:54



C'est super de te lire, comme ça


continue


j'aime beaucoup



avvril 10/04/2010 21:35



Cora,


Je me permet de laisser un petit mot, certes bien après vos commentaires. Je ne répond ici qu'à la lumière des faits que vous expliquez, sans en savoir plus sur la situation.

Il faut tout d'abord savoir qu'un coming out est difficile. Réaliser son homosexualité, c'est aussi réaliser qu'on aura sans doute une place "de second choix" dans la société (ce n'est pas se
plaindre, c'est un fait : les homosexuels ont moins de droits que les hétérosexuels - qu'on soit d'accord ou non avec ce fait est une chose, mais apprendre que cela nous touche personnellement en
est une autre).


Le cheminement pour accepter son homosexualité passe d'abord par l'acceptation de soi, vis à vis de soi même, puis face aux autres. C'est toujours douloureux, même pour ceux a qui la chance
sourit. Il y a toujours des rejets, d'amis, de parents, de proches. Parfois des menaces, des insultes, parfois même des aggressions, qui pour certaines personnes, peuvent-être fatales. Il y a
beaucoup de conséquences et d'enjeux dans un coming out. Certains y arrivent plus tôt que d'autre, dès l'adolescence, certains mettent plus de temps.

Certains pensent pouvoir refouler ce qu'ils jugent mauvais pour eux, et sont intimement convaincus que ce n'est qu'une phase, qu'ils peuvent se marier avec une femme qu'ils affectionnent car
cette phase disparaitra bien vite. D'autres ne se doutent même pas de leurs désirs quand ils se marient.


Je pense personnellement que beaucoup d'hommes mariés homos et pères aiment leur famille, malgré leurs désirs homos. Cela ne les empêche pas d'éprouver de l'affection et un amour (même si
platonique) pour leur femme, et d'aimer les enfants qu'ils ont élevés.


Mais refouler qui ils sont est difficile et douloureux. Certains culpabilisent, ne savent pas comment réagir. Ils sont face à un dilemme : souffrir et ne rien dire, ou le dire mais faire
souffrir. Certes, vous pourriez dire qu'un père et mari doit savoir faire des sacrifices pour les siens. Mais faut-il sacrifier l'intégralité de son bonheur pour autrui, ou apprendre à
communiquer, et à être heureux, sur le long terme, d'une autre façon ?



Vous semblez dire que votre père a un amant, qui est porté à votre connaissance, et vous pousse à mentir à votre mère et à vos frères ou soeurs. Ce n'est pas une situation enviable, et je serai
d'avis à ce que vous en discutiez avec votre père. Peut-être a-t-il des remords plus grands que vous ne le pensez. En parler avec lui l'aménera peut-être à en parler à sa femme, à faire ce que
vous semblez indiquer être meilleur : être honnête.


Le dialogue est essentiel.


Ce n'est qu'un avis personnel, qui n'a pas la prétention d'être universel. je n'ai pas vécu cette situation, je ne la découvre qu'au travers de mon expérience d'homosexuelle, qui a du passer par
le coming out, heureusement pour moi, dans des conditions moins complexes et douloureuses.


J'espère que vous saurez avoir cette discussion plus que nécessaire avec votre père, qui vous aidera peut-être à mieux le comprendre (je ne dis pas "cautionner", mais "comprendre").


Bien à vous..



avvril 10/04/2010 21:18



Bonjour Cyrille, 


Votre site est touchant, et offre un très beau témoignage d'un parcours que tous gays et lesbiennes connaissent.


Je me reprend : nous ne connaissons évidemment pas tous un parcours similaire, identiques, ponctué des mêmes étapes. Mais c'est un fait : chaque gay ou lesbienne s'interroge un jour dans sa vie
sur ses désirs, leurs conséquences, et la place que ces désirs nous donne dans la société. Ce cheminement se fait de différentes façons, à tous les âges, et bien souvent, il est douloureux, car
il faut apprendre à faire des concessions, à mieux se connaître, à connaître ses désirs pour une vie épanouie..

Votre parcours est très beau, en tout cas votre façon de l'appréhender l'est. Ce n'est pas tout de s'assumer envers les autres, il faut aussi s'accepter envers soi-même, et ni l'un, ni l'autre
n'est évident. Le second a été très rapide pour moi, le deuxième est venu avec le temps, de façon assez fluide mais pas toujours sans heurts.
Votre blog est un bel exemple pour de nombreux homos dans un cas similaire au vôtre, marié ou non. Merci de votre témoignage, et bonne continuation à vous !



CyriIIe 11/04/2010 19:35



Merci pour ces compliments.


Si la situation de s'accepter homosexuel alors qu'on est marié est particulière, le parcours d'acceptation est commun à
la plupart des homos. Je suis d'accord avec vous. Cette réalité est essentielle pour moi. Je suis d'ailleurs aujourd'hui encore impressionné de ce qu'elle implique de complicité entre gays.


Bonne route...


 


 


 



Stephan 07/03/2010 23:28


Ce n'est pas tant de le dire que de le faire accepter qui est dur et encore Une fois que la choses est acceptée, il faut se dire que sans le vouloir, sans rien faire de mal , on va peut être faire
souffrir alors que le plus souvent il ne s'agit que d'amour...

Bonne soirée et merci de ta visite

Stephan


Kayané 25/01/2010 12:51


Les différences gênent, pour ma part, elles m'enrichissent. J'ai été touchée par tes mots forts de désir et de liberté d'être. Accepter n'est pas simple car la normalité prend le dessus. Pour ma
part, je regarde l'être avant de juger de se qu'il fait. Tu es un être qui comme tout être a le droit de vivre et de t'epoumoner. Je reviendrai dans ton univers car j'y sens la chaleur et les
valeurs....


cora 24/12/2009 14:54


Je ne pense pas que le mensonge soit la meilleure des solutions ...
En pensant nous protéger, vous nous mentez et vous vous en confortez quelque part !!! Personne n'est heureux, personne ne le saura à part vous peut etre un jour si vous avouez mais à quel prix
...
J attends davantage de sincérité dans toutes relations - alors qu'à l'heure actuelle nous en sommes très loin!
Donc oui - le divorce c'est aussi la liberté ... la liberté de ses choix et de ne pas faire subir à ses enfants sa double vie puisque il nous a accaparé dans l'histoire  et DEVONT quelque part
cautionner ce mensonge sans le vouloir et pour protéger notre mère et le petit dernier !!! Y a pas de bonheur là dedans ... On en me laisse aucune liberté de m exprimer - nous sommes dans le
semblant et ca ne mène nulle part ...
La marmitte boue et explosera tot ou tard
Il faut assumer certes en protégeant es siens peut etre, mais quand les enfants sont au courant et doivent se taire ... c'est du n importe quoi ...
Alors oui je suis en colère et mes mots peuvent blesser mais je n admets pas de tel comportement ... j aimerais aussi comprendre finalement ...
Sur ce, bonnes fetes à tous quoiqu'il arrive


cora 22/12/2009 13:48


c'est donc vous les plus à plaindre - seuls au monde ne pouvant affirmer votre homosexualité de peur de blesser : on croirait rêver !!!
il est certain que je ne puisse aller dans votre sens - égoistes qui ne pensez qu'à vous et restez auprès de femmes et enfants histoire de ne pas les blesser alors que vous êtes mal intérieurement
: c'est une belle couverture alors ne vous plaignez pas: affronter le regard des gens, faire son coming-out : il en faut là des ... comme on dit mais y a plus personne ...

Que mon père trompe ma mère, je ne l'accepete pas
mais qu'il reste avec elle
pour ne pas avouer qu'il est avec un homme
m'écoeure davantage !!!

C'est tellement plus facile de faire le malheureux qui ne peut pas avouer alors qu'il dupe tout le monde ...

Si vous n avouez pas, c'est bel et bien parce que vous avez peur de ce qu'il adviendra : Faire mourir votre femme, perdre vos enfants, avouer à vos parents, vos proches : c'est tirer un trait sur
votre entourage proche pour la majorité très compréhensif quand c'est chez les autres  et suciter le dégout !!!

alors voilà ...
moi aussi j'aimerais comprendre !
Pourquoi restez vous auprès de vos femmes et enfants si vous en souffrez ???


CyriIIe 22/12/2009 22:54


Cora,

"NOUS SOUFFRONS mais NOUS DEVONS PROTEGER CEUX QUI NOUS ENTOURENT !!!"

C'est ce que tu écrivais dans ton commentaire précédent, en lettres majuscules. Je crois que de nombreux hommes mariés mais homosexuels ont cette phrase gravée dans leur chair, dans leurs cerveaux:
"Je souffre, mais je dois avant tout protéger les miens. Je souffre d'être homo dans une vie qui ne me convient pas, mais ma femme, mes enfants, ont l'air d'être si heureux comme cela. Ils ne
connaissent pas mes désirs, ou s'en accomodent... Je dois les protéger. Je ne dois pas sacrifier ma famille à mon bien-être. "  Et tu dis que les hommes gays qui restent avec leur femme sont
égoïstes? Pas assez égoïstes je crois... Finalement, ce que tu reproches à ton père, n'est-ce pas de ne pas avoir su être heureux? D'être rongé par la culpabilité?

J'aime beaucoup quand tu écris: "Que mon père trompe ma mère, je ne l'accepte pas
mais qu'il reste avec elle pour ne pas avouer qu'il est avec un homme m'écoeure davantage !!!"
Veux-tu dire que tu comprendrais qu'il demande le divorce pour vivre sa vie?

Oui, il faut du courage pour faire son coming-out. Et je n'ai pas eu ce courage à 15 ans, ni à 18, ni à 22 ... Et plus on attend, et plus c'est dur... Mais aujourd'hui j'ai brisé les murs de cette
prison, et j'en suis heureux...


chris 09/12/2009 09:08


je me retrouve dans ce poème , que de souffrances et de "non-dits" , faire semblant tout le temps , par moments j'ai envie de tout avouer mais j'ai une famille que j'aime et je ne veux pas décevoir
.
j'aimerai bien avoir quelqu'un à qui me confier de temps en temps , c'est trop dur de conserver celà sans pouvoir partager (les sites ne rencontres ne répondent pas vraiment à mon attente)
vais trouver un jour cette oreille attentive , cet ami ?


Hubert 03/12/2009 11:35


C'est si bon de croiser un regard complice.


Cora 21/11/2009 10:44


très beau poème certes ...
et voici qqles modestes lignes d'une enfant trompée par un père infidèle qui nous ment ... en guise de réponse ...
Vous souffrez
NOUS SOUFFRONS mais NOUS DEVONS PROTEGER CEUX QUI NOUS ENTOURENT !!!

A ces pères trompeurs
Une femme en guise de leurre
Des enfants pour le bonheur
Vous n'êtes que des géniteurs!


A ces enfants trompés
Nés et finalement pas désirés
Qu'on prend pour des cons sous leur nez
Comme si nous n'avions rien remarqué ...

Pourquoi se cacher
Il n'y a rien a soupconner
A son portable accroché
Dans le jardin tu disparais

Dupée ... trompée ... Tu nous as menti
Tu en payeras le prix
Ma mère et mes frères à vie
Je protègerais pour le reste tant pis ...

Tu nous blesses
Tu me blesses
Je te blesserai ...
A hauteur de ce que tu nous fais ...



CyriIIe 21/11/2009 14:46


Cora,

Je ne vais pas te dire que ton commentaire me fait plaisir ! Mais tu es venue ici déposer ta colère et je veux respecter
cela. J'ai aussi fait ce blog pour les femmes d’homos, pour les enfants d’hommes “mariés mais gays”. Pour qu’ils/elles comprennent... un peu.

Un des messages que je veux faire passer, c’est que nous  n’avons pas pris “une femme en guise de leurre”. Nous ne nous sommes pas assis un jour en nous disant “Je suis homosexuel, mais je n’ai pas envie d’affronter le regard de la société, et puis, j’ai envie d’avoir “des enfants pour le bonheur”. Je vais donc me trouver une femme,
et quand j’aurai trop envie d’un mec, j’irai faire un tour." (cf cet extrait de "Ne le
dis à personne" de J Bayly). Non. Pour citer Yves Navarre: “ils sont légions à n'avoir pas su (ou pu) s'avouer l'inavouable”. Pour moi, et je pense que la majorité des hommes (et des femmes)
mariés et homosexuels sont dans ce cas, quand je me suis marié, je ne savais pas que j’étais gay. Je pensais sincèrement être “un hétérosexuel avec des fantasmes homo” comme je l’explique ici. La vie est faite ainsi que l’on se découvre au fil du temps, et que l’on change, aussi...

Cela n’empêche pas que chacun a le devoir de protéger ses proches, bien sûr. Mais protéger ses proches, être conscient de ses responsabilités, cela ne veut pas dire souffrir en silence sans rien
faire pour aller mieux. Pour être un bon père, il faut déjà être bien dans ses baskets et bien dans sa vie ...

Je fais un voeu. Si un jour tu pardonnes, si un jour disparait ton envie de vengeance, je voudrais que tu viennes déposer ici un autre poème. Un poème de paix, un poème de réconciliation.
Bonne route Cora...


Poussin 31/10/2009 00:12


Touchant de sensibilité et de pudeur cachée
j'aime !


Eric 19/09/2009 19:49

ton poéme est touchant et plein de sensibilité ! on ressent tes désirs cachés , tes doutes et tes souffrances !!!!

GREG 01/06/2009 23:00

Voilas si sela ne te derange pas j ai mi sur mon blog quelques poemes de toipreviens moi si tu ne veux pas je les retireraismerci Greg 

CyriIIe 08/07/2009 19:09



Salut. Ca ne me dérange pas, au contraire, ça me fait plaisir. Merci pour ton passage. Mes amitiés.



Greg 01/06/2009 22:50

moi aussi je suis marié mais je ne peu rien diremerci pour l'émotion que tu nous procure par tes écrits

Chris-Tian Vidal 21/05/2009 19:25

C'est si juste cette clandestinité à laquelle on est parfois forcés, du moins aux premières périodes de notre vie.

Sandoval 18/02/2009 09:31

Un texte qui en dit long sur les souffrances intérieures que tu as vécues. Je trouve que ton blog est vraiment, très beau témoignage en tout cas.

CyriIIe 11/02/2009 15:27

Si ce poème vous parle, vous pouvez le recopier sur votre blog. Avec un lien sur cette page, c'est encore plus sympa ;)

Artemis 09/11/2008 11:18

ça doit être horrible de se faire torturer par un fait accompli tel que ses sentiments...Quand on doit jouer un rôle, on ne se sent jamais bien...:0010:

mona 31/10/2008 20:02

bonjour,je fais la tournée des blog pour mon TPE et je trouve que le votre fait ressortir beaucoup d'émotion.C'est pour cela que j'aimerais bien vous rencontrer.Je souhaiterais vraiment que vous acceptiez même si vous avez pas forcement le temps faire un échange de mail.voilà j'espere à bientôt je vous laisse mon mail:mona94400@hotmail.fr

thescientist 05/07/2008 18:23

C'est très joli par ici. Une belle plume qui laisse entrevoir une belle sensibilité. Bravo pour ce blog simple et épuré.

Eric 22/01/2008 18:51

beau poeme tres profond