#cl_1_0 {width:1%;} #cl_1_1 {width:79%;} #cl_1_2 {width:20%;}
cheminement
témoignages
cogitations
bonus
un forum pour échanger
ce que vous trouverez ici
marié et homo: mon parcours

des textes qui m'ont aidé

des poèmes

s'accepter homo

Marié mais gay: choisir?

Père divorcé gay: être enfin soi!

Amant d'un homme marié



Marié et homo, je fais quoi de ma vie? Mes réflexions, mes choix...

être gay

être bisexuel

coming-out



films

romans

billets selon l'humeur



forum ex hétéros


Un chemin d'acceptation de soi

 

bonheur de sortir du placard

Il m'a fallu du temps pour accepter mon homosexualité. J'avais alors 35 ans, j'étais marié, des enfants. Ce n'est pas une situation simple... J'ai fait des rencontres, je me suis documenté, pour comprendre ce qui m'arrivait... Echanger avec des personnes dans ma situation. Comprendre comment j'ai pu me cacher la vérité à ce point pendant toutes ces années? Alors que je connaissais mes désirs, que j'avais tous les éléments pour comprendre qui j'étais. J'ai rassemblé ici témoignages, références, réflexions, poèmes... Si ça peut être utile...

 

Je vous propose de commencer par lire quelques mots sur mon parcours

 

 

 

 

 

Puissiez-vous ensuite trouver dans les témoignages reçus des lecteurs des réponses et de l'inspiration sur votre cheminTémoignages: choisir sa vie

 

Si le sujet de l'acceptation de sa propre homosexualité vous intéresse, voici deux textes qui m'ont aidé:

 

s'accepter homosexuel
S'accepter homosexuel (Marina Castañeda)
La honte d'être homosexuel, l'homophobie intériorisée.
La honte d'être homosexuel, l'homophobie intériorisée (Sébastien Chauvin)

 

Si vous aimez la poésie, c'est icimes rêves, mes désirs, mes envies de partir.

 

Le reste du blog, je vous laisse le découvrir par vous même... Le site est présenté de façon particulière, les touts derniers articles sont là

Si vous souhaitez pouvoir accéder à ce site même en cas de changements dans l'hébergement, merci d'enregistrer cette adresse: poemesgays.over-blog.org

Bonne lecture ...

Cyrille

Pour m'écrire / témoigner:

cyrille (escargot) un-chemin-d-acceptation-de-soi.com ou formulaire de contact

Aller à l'accueil du blog

Plan du blog

 

Abonnez-vous

pour être averti des nouveaux articles publiés.
 

"Il est préférable d'affronter une fois dans sa vie un danger que l'on craint que de vivre dans le soin éternel de l'éviter."
Marquis de Sade

_____________________

SOS Amitié - Un mal des mots- 0238622222

_____________________

Liens sur le thème

"ex hétéro"

 

_____________________

recherche sur le blog par mot-clé

 

 

_____________________

Dessins érotiques gays

 

Prend moi!

 

_____________________

Rechercher un mot sur le site ...

Articles les plus lus

 

deux hommes s'embrassent sur la plage
les garçons de la plage (je cède à mes pulsions homosexuelles)
amants gays à l'hôtel
Je suis gay et je vis une histoire d'amour avec un homme marié
un parcours d'acceptation
Comment j'ai géré mes désirs homosexuels (différemment au cours du temps)

 

Partages entre nous (vos commentaires)

Vous pouvez échanger avec les autres lecteurs du blog via les commentaires. Voici les dernières discussions actives:
 
Bonjour,
Tres interessant ton texte. Il me rappelle tant mon histoire. J’espère que depuis tu as trouvé une solution. Pour ma part, j’ai fait pas mal d’études, passe des concours, construit une famille avec une femme formidable mais que je ne desire pas. Mes deux grands enfants sont admirables et bien partis dans la vie. Maintenant, il me manque une relation avec un homme, c’est certain. J’ai besoin de ça. Le fait meme d’en parler me retourne, me chauffe tout le corps.
 
Vincent le 19 juin 2020 sur Papa gay mais transparent enfin...Bonjour Franck. J’ai 50 ans et vit a Rennes. Ta femme a les memes qualités que la mienne. C’est incroyable. Elle a énormément fait pour moi, m’a soutenu dans les moments difficiles. De mon cote, je lui ai beaucoup apporte matériellement mais aussi de l’amour puisque nous avons eux grands enfants maintenant cases. Il y a toutefois ce tabou de l’homosexualite, dont on ne parle pas mais dont elle se doute. Moi, j’ai fait le choix de me barricader moralement et de n’en faire état a personne.
 
Vincent le 19 juin 2020 sur Est-ce que je suis gay? Comment savoir? Un test?Je suis gay. Qu’est ce que cela signifie?
AUjourd’hui après 25 ans de marriage, cela ne fait pas l’ombres d’un doute. J’ai refoule ca toute ma vie, et aussi parce que j’ai eu beaucoup de joie avec ma famille, de tendresse avec ma femme Qui est d’une patience infinie. Cela dit, les choses sont tres claires : lorsque je vois un garçon qui me plait, je suis retourne. J’ai envie de m’approcher de lui, de sentir son odeur, de toucher ses cheveux, de lui dire a l’oreille: j’ai envier de toi.
J’ai eu une premiere relation homo vers 14 ans avec un camarade de classe, Alexis. Ses grands yeux bleus étaient profonds et mystérieux, son visage était doux et suave, sa voix était déjà grave et rauque, son âme était pleine de bonté et d’insouciance.
 
Vincent le 17 juin 2020 sur Bonjour, je m’appelle Noël, 42 ans, marié, papa de 2 enfants et homosexuel, voilà le début de mon histoireBonsoir Noel, nathanael, cher tous,
Je viens de m’inscrire sur ce blog, que je cherchais. Il convient parfaitement a ma situation et je suis si heureux de vous lire tous. Ton histoire me touche Noel car je sens la souffrance t’envahir, celle qui m’étaient déjà depuis tant d’années. C’est insupportable. Je suis marie a une femme que j’aime et j’ai 2 filles fantastiques, autonomes, intelligentes avec une bonne situation. Tou va bien, mon travail est prenant mais si interessant. Mais voila, a 50 ans, 25 ans de marriage, je n’ai presque plus de relations avec ma femme, et lorsque cela arrive, je pense a autre chose, a quelques chose de plus masculin que j‘enlace dans mes rêves. J’ai eu des relations homo passagères, pour assouvir mes désir que j’ai toujours cherche a enfouir. Malheureusement, a present, ce désir d’homme monte en moi comme la lave d’un volcan et je ne peux plus la contenir. A ce moment précis ou je vous écris, je suis Seul, en déplacement, dans ma chambre a rêver d’un ami qui m’écoute, me comprend, réchauffe mon coeur qui bat fort
 

Je suis marié depuis près de 13 ans avec une jeune femme très belle qui m'a donné deux enfants que j'aime et que nous aimons de TOUT notre coeur. Depuis le début, je lui ai dit que j'étais Bi ou encore hétéro+homo comme dirait un psy... mais j'avoue que c'est hyper dur à vivre pratico-pratique. j'ai l'impression que l'humeur, les "pulsions" varient selon la chimie du coeur... ooops du corps, quel lapsus !! parfois, je me réveille et c'est vraiment d'un homme dont j'ai envie... oui tôt le matin, d'un homme à caresser, dont je souhaiterais sentir le corps... un homme qui m'aime et que j'aimerais... dans la journée, je la vois peu habillée et elle est si belle que ça ne me laisse pas de marbre et je bande... il se passe dés lors ce qui doit, ou plutôt, ce qui peut se passer ou pas... Au travail, je suis tombé amoureux d'un employé qui est mon subalterne. "Elle" ne le sait pas, "lui" non plus... mais c'est clair, que c'est pas faute de lui avoir envoyé des signes... mais la situation est difficilement tenable et il est en couple hétéro stable, il a 20 ans de moins que moi et est mon employé... J'en parle pas trop à ma moitié. Elle sait que je peux faire des choses dans mon jardin secret mais ne me questionne pas, elle préfère ne pas savoir. Où tout ça va nous mener, je ne le sais pas.

 

Elle contribue beaucoup à ma stabilité et donc à une forme de bien être. Mais en parallèle, je recherche vraiment l'amour auprès d'un homme (très dur... un homme mature mais pas âgé, jeune mais pas trop, beau..., masculin mais aussi avec un visage un peu féminin, et sans les poils, pas éfféminé... disponible, indépendant... bref, Franck... Laisse tomber... le plus dur, c'est de faire des trucs avec des jeunes mecs hyper bien gueulés dans des coins hyper sordides alors qu'à la maison pendant ce temps la vie suit tranquillement son cours... les enfants mangent, t'attendent, jouent puis vont se coucher... les devoirs faits... pendant ce temps papa, mon papa adoré, ce tape un mino - pas un mineur - qui cherche parfois un billet en remerciement ou un cadeau... aucun sentiment, une sensation très désarmante... pour se conclure sur le spleen du PD... je rejoins la famille en tenant de faire bonne figure... mais le cœur gros et en espérant ne rien avoir choppé en kdo. Ma femme a du courage. Je pense/sais qu'on s'aime mais je sais aussi qu'une partie de mon cœur est à prendre... Ecartaler: Faire subir le supplice de l'écartèlement à un condamné. Tirailler quelqu'un entre des tendances opposées, entre plusieurs possibilités ...

commentaires

Jean-Pierre 02/08/2020 15:00

Bonjour, et merci pour votre témoignage dans lequel je retrouve beaucoup de moi-même. Je suis marié depuis 25 ans avec une femme pour laquelle j’éprouve beaucoup de tendresse et nous avons trois merveilleux enfants. Je sais depuis mon adolescence que je suis aussi attiré sexuellement par des hommes. Au cours d’une thérapie que j’ai faite il y a 20 ans, j’ai appris à accepter et même à apprécier cet état, même si je ne suis jamais passé à la pratique. J’ai partagé ce fantasme avec mon épouse au début de notre relation, mais je ne suis pas certain qu’elle l’ait vraiment relevé ni qu’elle s’en souvienne aujourd’hui. En fait, jusqu’à récemment, je me serais défini comme un bisexuel hétéro-romantique, car je n’aurais pas pu imaginer de développer une relation sentimentale complète avec un homme.

Cependant, depuis quelques mois et pour diverses raisons, notre vie sexuelle s’est dégradée. Du coup, mes pulsions homosexuelles se sont intensifiées et je suis tombé amoureux fou de mon plus proche collaborateur. Il a 15 ans de moins que moi, marié avec deux enfants. Il est beau comme un dieu, avec un sourire désarmant. Je crois lui avoir envoyé quelques signaux mais je pense qu’il est à mille lieues de se douter de ce qui se passe. Et ma femme non plus... C’est la première fois que j’envisage de tout plaquer pour quelqu’un d’autre !

Je me demandais comment votre situation a évolué ces derniers mois et comment vous gérez la situation. Je crains de détruire beaucoup de choses et de faire souffrir beaucoup de monde, pour me retrouver finalement avec rien, le cœur brisé.

Jean-Pierre 02/08/2020 14:45

Test

Vincent 19/06/2020 21:43

Bonjour Franck. J’ai 50 ans et vit a Rennes. Ta femme a les memes qualités que la mienne. C’est incroyable. Elle a énormément fait pour moi, m’a soutenu dans les moments difficiles. De mon cote, je lui ai beaucoup apporte matériellement mais aussi de l’amour puisque nous avons eux grands enfants maintenant cases. Il y a toutefois ce tabou de l’homosexualite, dont on ne parle pas mais dont elle se doute. Moi, j’ai fait le choix de me barricader moralement et de n’en faire état a personne. J’ai connu la violence morale et psychologique dans mon enfance avec un père tyrannique et pas plus courageux que ca, abhorrant bien sur les homos. Je n’ai entendu que des horreurs a ce sujet, cautionnes par ma mere aussi, et j’ai vécu dans un tel climat alors que je découvrais ma propre nature et mon attirance pour les garçons. J’ai pu fuir cet enfer a 17 ans et construire ma vie avec ma femme qui m’a vraiment appris beaucoup de choses. Seulement voila, le feu brule en moi, mais pour des hommes qui animent en permanence mes fantasmes. La perspective d’une rencontre me fait rajeunir et je me sens comme a mes 20 ans. Je ne dirai rien car je ne veux faire souffrir personne. Ce genre de declaration est un acte courageux mais destructeur. Il est libérateur pour celui qui la réalise, mais d’une grande violence pour ceux qui la prennent en pleine figure, qui doivent se sentir trahis et abandonnes. En plus je pense qu’il n’y a aucun autre échappatoire que celui de divorcer et de tout recommencer car on ne peut plus rien reconstruire avec sa femme. La mienne en souffrirait trop et elle ne le mérite vraiment pas. Je vis aujourd’hui avec celle qui m’accompagne dans ma route, et je pense qu’on ira jusqu’au bout. Dans l’autre face cachée, il y a un homo qui rêve de garçons et qui fait tout pour en rencontrer un des que l’occasion se présente. Vous savez, cette impression irresistible, lorsque les testicules Se mettent a bouger, que le cœur tambourine et le ventre gargouille de désir. Bien sur vous n’arrivez pas a dormir et vous vous dites: Ah, si je pouvais caresser un homme a cote de moi et sentir sa chaleur...
Chacun voit midi a sa porte dans cette affaire, et toutes les vies, toutes les histoires et contextes sont uniques. Je n’ai donc de leçon a donner a personne, et vous souhaite de tout cœur de trouver votre chemin dans ces infinis meandres de la vie.

ethan57 14/04/2020 21:49

Ton témoignage est touchant d'honnêteté… Tu dis être transparent mais je ressens en te lisant un vrai tourment . je te félicite car tu arrives à gérer cela apparemment. je te souhaite de continuer à avancer dans ta quête en étant avant tout honnête avec toi même et ensuite avec ceux qui te sont chers.
Mon parcours a été similaire au tien durant un moment et aujourd'hui je suis divorcé, en couple avec un mec mais surtout en paix avec moi même. C'est tout ce que je te souhaite.( être en paix avec toi)
Amicalement Ethan

juan 14/04/2020 08:19

bonjour, Très touchant ton témoignage. je m'y retrouve beaucoup. Nous sommes sans doute beaucoup d'hommes avec ce tiraillement! Cela fait des années que j'ai osé aller vers les hommes... Et j'ai ouvert un boite de mystères pour ne pas dire de Pandore. Depuis elle me hante et joue avec moi entre homme hétéro convaincu et gay affirmer. C'est un sentiment de honte qui reste et de tromperie... En vers moi même et les gens qui m'aiment dont ma femme... Que faire? Que de vivre cet situation en cachette? Juan